Société

Pic de pollution aux particules fines ce vendredi à Paris

Par Martine Bréson, France Bleu Paris Région vendredi 7 mars 2014 à 12:48

Pollution à Paris
Pollution à Paris © Radio France/Lorrain Sénéchal

Ce vendredi, Airparif enregistre un gros pic de pollution aux particules fines. L'indice de pollution est élevé, le seuil d'alerte a été atteint. Ce sont les mesures prises depuis le ballon d’Airparif situé au Parc André Citroën (XVème) qui permettent de lancer des recommandations face à la pollution.

A vide, le ballon d’Airparif , la société de surveillance de l’état de l’air à Paris et en Ile-de-France,  peut monter à 200 et 300 mètres. Quand il transporte des gens, il s’arrête à 150 mètres. A cette hauteur ceux qui sont dans la nacelle voient parfaitement le nuage de pollution qui s’étend au-dessus de la capitale (voir la photo prise ce vendredi matin).

Le ballon est plein de capteurs qui mesurent la teneur en dioxyde d’azote, en ozone et en particules. Ces particules se multiplient à cause des voitures. Les pots catalytiques bloquent les grosses fumées mais laissent passer les particules les plus fines. Ces particules sont particulièrement dangereuses car, quand on les respire, elles se logent au fond de nos poumons.

Comme il n’y a pas de vent en ce moment, les particules sont suspendues dans l’air au dessus de la capitale. Attention donc si vous avez de jeunes enfants , si vous êtes une personne âgée ou si vous avez déjà des problèmes respiratoires , de l’asthme par exemple , il vaut mieux ne pas sortir dehors ce vendredi.

D'après les calculs de Brigite Kuster, maire du XVIIème et tête de liste UMP aux municipales, le nombre de jours pollués à Paris a doublé en dix ans. Il est passé de 53 jours par an au-dessus du seuil recommandé, en 2002, à 117 jours en 2012.