Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Picardie : moins de naissances début 2021 par rapport à début 2020, la faute, sans surprise, du Covid

-
Par , France Bleu Picardie

L'Insee note une baisse des naissances de 16 % dans les Hauts-de-France en un an ; dans l'Oise, les naissances ont baissé de 22 % en janvier 2021 par rapport à janvier 2020, c'est 14% dans la Somme. La faute, évidemment, au début de la pandémie, et aux incertitudes de cette époque.

L'Insee note que le nombre de naissances retrouve un niveau quasi normal en Picardie pour le mois de mars 2021.
L'Insee note que le nombre de naissances retrouve un niveau quasi normal en Picardie pour le mois de mars 2021. © Radio France - Florence Gotschaux

En Picardie, la cigogne est beaucoup moins passée en ce début d'année 2021 par rapport à début 2020 ! C'est ce qu'a annoncé l'Insee (l'Institut national de la statistique et des études économiques) ce vendredi 30 avril. Les Hauts-de-France font même partie de celles où les naissances ont le plus baissé entre 2020 et 2021 : - 16 %. Les autres régions concernées sont l'Île-de-France, le Grand Est et la Bourgogne-Franche-Comté.

- 22 % de naissances dans l'Oise, - 14% dans la Somme... mais cela remonte

Et nos départements picards connaissent le même sort en ce début d'année 2021 ! Les mois de janvier, février et mars tombent en effet neuf mois après le tout début de la pandémie : "Il y avait peut-être des reports de projets de parentalité liées à la pandémie : l'incertitude de transmettre le Covid à son bébé, les incertitudes économiques, sur l'emploi, ou encore la fermeture des centres de procréation assistée qui ont retardé les projets de parents qui allaient dans ces centres", liste Isabelle Robert-Bobée, cheffe de la division des enquêtes et études démographiques à l'Insee.

Dans la Somme, l'Insee note 421 naissances en janvier 2021 au lieu de 492 en janvier 2020, soit 14 % de moins. Dans l'Oise, seulement 639 naissances contre 822 un an avant : c'est une chute de 22%. Alors des baisses importantes oui, mais ponctuelles : "Dans l'Oise, il n'y a plus que 7% d'écart entre les naissances de février 2021 par rapport à février 2020 ;et dans la Somme, ce taux tombe à 1 %", détaille la cheffe de la division des enquêtes et études démographiques à l'Insee. 

Des niveaux redevenus habituels en mars

Et la bonne nouvelle, c'est qu'en mars 2021, on retrouve des niveaux habituels de naissances. Dans l'Oise, on est revenus à 728 naissances, contre 748 en mars 2020. Dans la Somme statu quo : 404 bébés nés en mars... c'est exactement pareil qu'un an avant ! Rendez-vous dans quelques semaines pour voir si la tendance se confirme au mois d'avril.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess