Société

Pier Augé s'apprête à exporter vers l'Iran

Par Gaëlle Fontenit, France Bleu Berry lundi 14 septembre 2015 à 3:42

Pier Augé exporte dans 27 pays
Pier Augé exporte dans 27 pays

Depuis mi-juillet et la signature d'accords intergouvernementaux, l'embargo qui pesait sur l'Iran a été levé. Conséquence, les entreprises françaises pourront, d'ici quelques mois, vendre leur production dans ce pays. La société berrichonne Pier Augé est sur les rangs pour investir ce marché.

Les cartons sont quasi prêts, les certificats sont validés... Depuis des mois, l'entreprise Pier Augé se prépare à déferler sur le marché iranien. Les accords intergouvernementaux signés en juillet dernier ont permis la levée de l'embargo qui pesait sur le pays depuis des décennies. Cela veut dire, pour les entreprises étrangères, la possibilité de vendre leurs produits sur ce marché. Le fabriquant berrichon de cosmétique Pier Augé est dans les startings-blocks. 

"Tous nos produits ont été acceptés"

" Cela fait déjà un an et demi que nous nous préparons, explique Christine Vallin, la présidente de l'entreprise. Nous avons pris des contacts, nous avons fait des études de marché, nous avons trouvé un distributeur. Nous sommes actuellement dans la phase réglementaire". En effet, pour vendre dans un pays étranger, il faut bien sûr respecter les normes en vigueur dans ce pays, notamment en ce qui concerne la présence de porc dans les produits.

Christine Vallin, présidente de Pier Augé

L'autorisation finale de mise sur le marché devrait arriver début octobre et les produits devraient arriver en rayon mi novembre

Un marché prometteur

D'après les études de marché réalisées par l'entreprise berrichonne, les possibilités de développement en Iran sont considérables. "C'est le plus gros pays esthétiques. Les Iraniennes fréquentent davantage les salons de coiffure et les instituts de beauté que les Françaises" insiste Christine Vallin.

Christine Vallin, présidente de Pier Augé

D'ici trois ans, Pier Augé espère ouvrir 500 points de vente dans le pays et table sur un chiffre d'affaires distributeur de 400 mille euros par an

Mais avant cela, il reste encore quelques obstacles, notamment financiers. En effet, l'embargo bancaire n'a pas encore été levé et pour se faire régler, les entreprises berrichonnes doivent passer par Dubaï.

Pier Augé exporte dans 27 pays. L'entreprise se prépare à envoyer des produits en Chine dans les mois qui viennent. Elle emploie 38 personnes dans l'Indre.