Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Pierre Rolland : "Un tour de France à huis-clos ? Je n'ai pas envie de l'imaginer..."

Par

Alors que la ministre des Sports envisage l'hypothèse d'un Tour de France à huis-clos, Pierre Rolland ne veut pas "imaginer un tel scénario" car "le Tour et le public, c'est indissociable". Le coureur cycliste du Loiret préférerait à la limite un Tour décalé en août, pour une belle fête populaire.

'Le Tour, c'est du public, des sportifs abordables, c'est indissociable" estime Pierre Rolland, qui s'entraîne confiné chez lui à Orléans 'Le Tour, c'est du public, des sportifs abordables, c'est indissociable" estime Pierre Rolland, qui s'entraîne confiné chez lui à Orléans
'Le Tour, c'est du public, des sportifs abordables, c'est indissociable" estime Pierre Rolland, qui s'entraîne confiné chez lui à Orléans - Pierre Rolland

C'est le grand objectif de l'année pour le coureur orléanais Pierre Rolland (équipe Vital Concept B&B Hôtels ) : participer à son 11ème Tour de France, lui qui a été privé de Grande Boucle l'an passé, et qui a brillé à plusieurs reprises dans l'épreuve (maillot blanc du meilleur jeune en 2011, deux victoires d'étape à l'Alpe d'Huez et La Toussuire, respectivement en 2011 et 2012).

Publicité
Logo France Bleu

Le Tour de France, c'est une fête populaire"

Mais le départ aura-t-il lieu comme prévu à Nice le 27 juin, et dans quelles conditions ? Hier soir, et en fonction de l'évolution de l'épidémie de coronavirus, la ministre des Sports Roxana Maracineanu a évoqué l'hypothèse d'un Tour de France "à huis-clos", donc "sans spectateurs au bord des routes."

Ce n'est évidemment qu'une hypothèse, aucune décision n'a été prise à ce jour, mais cette possibilité, Pierre Rolland préfère ne pas y penser : "Honnêtement, je n'ai pas envie de l'imaginer, réagit le coureur, actuellement confiné chez lui à Orléans. Le tour de France, c'est une fête populaire, c'est du public qui se masse, des sportifs qui sont abordables, tout ça est indissociable... Certes, on peut éviter les attroupements aux départs et aux arrivées, mais le Tour, ce n'est pas ça."

La ferveur du public, c'est ne plus s'entendre respirer quand on grimpe les cols"

Et Pierre Rolland d'expliciter : "Quand on monte un grand col connu, sur une étape de montagne, la ferveur est telle qu'on ne s'entend plus respirer. Là, on serait dans une configuration proche de celle qu'on a lorsqu'on reconnaît les étapes en mai-juin, qu'il n'y a pas un chat au bord de la route... Cela perdrait tout l'engouement du Tour de France__. Le public fait partie du Tour, comme le public dans les stades de foot, on a vu ces matchs à huis-clos, le ballon qui résonne dans le stade vide, c'était étrange."

Le coureur loirétain souligne que "c'est vraiment trop tôt pour imaginer ce scénario-là", mais qu'il préférerait, si nécessité, que "le Tour soit décalé de quelques semaines", ce qui serait possible avec le report des Jeux Olympiques : "ce serait alors une belle fête, qui ferait retentir la fin de l'épidémie."

En attendant, je fais du home training, y compris en live sur Facebook"

En attendant, Pierre Rolland poursuit sa préparation physique à domicile. "La préparation a pris un coup de ralenti, on va dire, j'étais en stage dans les Pyrénées avant que ne débute le confinement. Là, c'est compliqué, on essaie de limiter un peu le casse avec du home training et du renforcement musculaire, mais on ne peut pas tout pallier, le cyclisme est un sport d'endurance, on espère être autorisé à sortir prochainement."

Pierre Rolland partage d'ailleurs régulièrement ses entraînements dans des Facebook Live

Le prochain rendez-vous, c'est ce dimanche 29 mars, à 11h !

L'interview de Pierre Rolland est à écouter ici :

loading

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu