Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Pierre Simonet, l'un des trois derniers compagnons de la Libération, est décédé à Toulon

-
Par , France Bleu Provence, France Bleu

Pierre Simonet, l'un des trois derniers Compagnons de la Libération, est mort jeudi à l'âge de 99 ans, a annoncé l'Elysée, en saluant un "héros" qui avait rejoint la Résistance adolescent.

Pierre Simonet. Handout / Musée de l’Ordre de la Libération / AFP
Pierre Simonet. Handout / Musée de l’Ordre de la Libération / AFP © AFP -

La France vient de perdre l'un de ses derniers Compagnons de la Libération. Pierre Simonet, 99 ans est décédé ce jeudi 5 novembre à Toulon. À l'annonce de sa mort Emmanuel Macron a parlé d'un "héros, un homme animé du souffle de la liberté qui par delà les risques et les frontières fut toujours guidé par son immense amour de la France". 

Pierre Simonet est né le 27 octobre 1921 à Hanoï en Indochine, il rejoint Bordeaux pour y faire ses études. Révolté par l'intention du maréchal Pétain de signer l'armistice avec l'Allemagne, le jeune homme décide de rejoindre l'Angleterre pour s'engager dans les FFL en juillet 1940, il a alors 19 ans.

Membre du 1er régiment d'artillerie, il participe aux campagnes de Syrie et de Libye, où il s'illustre à Bir Hakeim. Il combat également lors des campagnes de Tunisie et d'Italie, avant de débarquer en Provence et de poursuivre les combats en Alsace. Après toutes ces campagnes, son compteur affiche : 250 heures de vol, 137 missions de guerre qui lui valent cinq citations et sa désignation comme Compagnon de la Libération en décembre 1945. 

Ténacité et modestie

"Le pays tout entier se souviendra de son courage, de sa ténacité et de sa modestie", ont réagi la ministre des Armées Florence Parly et la ministre déléguée Geneviève Darrieussecq. Après guerre, Pierre Simonet effectue une grande partie de sa carrière dans la fonction publique internationale (ONU, OCDE, FMI...). Aujourd'hui, il ne reste donc plus que deux compagnons de la Libération en vie : Daniel Cordier et Hubert Germain, tous les deux centenaires

Au total, 1.038 personnes, dont six femmes ont reçu le titre de Compagnon de la Libération.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess