Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Pierre Soulages, les 100 ans d'un amoureux de l'Hérault

-
Par , France Bleu Hérault, France Bleu

Le peintre français Pierre Soulages fête son centième anniversaire le 24 décembre 2019. Une vie passée entre la région parisienne et l'Hérault où il continue de peindre dans son atelier de Sète.

Né à Rodez en 1919, Pierre Soulages est arrivé à Montpellier en 1941, s'est marié à Sète en 1942, et a vécu en alternance dans l'Hérault depuis
Né à Rodez en 1919, Pierre Soulages est arrivé à Montpellier en 1941, s'est marié à Sète en 1942, et a vécu en alternance dans l'Hérault depuis © Maxppp - Guillaume Horcajuelo

Sète, France

C'est l'artiste français vivant le plus cher. Pierre Soulages fête ses 100 ans ce 24 décembre 2019. Né à Rodez le 24 décembre 1919, il vit et travaille depuis plusieurs années à Sète, d'où est originaire sa femme, Colette. Cela fait près de 80 ans que l'artiste entretien un rapport particulier avec l'Hérault.

Un pied-à-terre à Sète depuis 60 ans

Pierre Soulages n'a que 22 ans quand il débarque dans l'Hérault pour la première fois, en 1941. Deux ans avant, il a claqué la porte des Beaux-Arts de Paris pour rentrer à Rodez. Dès le lendemain de son arrivée, en février 1941, il se rend au musée Fabre. Un endroit auquel il se dit depuis "sentimentalement attaché".

À Montpellier, il reprend ses études aux Beaux-Arts. Là-bas, il rencontre Colette, étudiante comme lui à l'école. Le 24 octobre 1942, à minuit, ils se marient dans le noir, habillés en noir à l'église Saint-Louis de Sète.

Ses études et la guerre terminées, il retourne à Paris, devient une star de la peinture, exposée partout dans le monde. Mais il garde un pied-à-terre à Sète, ville de naissance de Colette. Au début des années 1960, ils achètent une maison à Sète, entièrement détruite pour être reconstruire sur mesure par le peintre lui-même. Ils y vivent depuis, dans un premier temps en alternance. 

La plus grande collection Soulages est à Montpellier

Bien plus tard, Georges Frêche, alors maire de Montpellier, lui propose de créer un musée à son nom dans la ville. Pierre Soulages refuse. Il n'y aura pas de musée Soulages à Montpellier, mais tout de même la plus grande collection Soulages au monde :  34 toiles, réalisées entre 1951 à 2012, données par le peintre pour être exposées dans une aile dessinée spécialement pour lui au musée Fabre.

À 100 ans, Pierre Soulages continue de peindre dans son atelier de Sète, le dos tourné à la mer, à deux pas du cimetière marin, où il a acheté une concession.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu