Société

Placé se bat pour sauver son église

Par Stéphanie Denevault, France Bleu Mayenne lundi 19 septembre 2016 à 5:40

Eglise de Placé
Eglise de Placé © Radio France - Stéphanie Denevault

Il y a des gros travaux à réaliser dans cette église qui date du 19ème siècle. La commune doit débourser 30.000 euros pour refaire la toiture de l'édifice. Comme 80% des églises en France, l'église de Placé appartient à la commune, loi de 1905 sur la séparation de l'Eglise et de l'Etat oblige.

Et 30.000 euros, c'est une somme énorme pour une petite commune comme Placé qui compte 343 habitants. Les élus du conseil municipal ont repoussé le plus possible le moment de lancer les travaux, sauf que l'humidité endommage gravement les murs intérieurs de l'édifice. Il faut donc agir vite. Mais pour cela, il faut trouver cette grosse enveloppe de 30.000 euros.

Traces d'humidité dans l'église de Placé - Radio France
Traces d'humidité dans l'église de Placé © Radio France - Stéphanie Denevault

La commune a décidé de se retrousser les manches. Elle a fait des demandes de subventions et notamment au député de la circonscription. C'est la période de distribution des réserves parlementaires, et Placé va recevoir 6.000 euros de Yannick Favennec pour restaurer le toit de son église. Pour le reste de la somme, et bien elle va puiser dans son budget, et va devoir remettre à plus tard d'autres projets.

Après le toit, il va falloir refaire la peinture

Et pour ça, la commune peut compter sur ses administrés. Fernand Paris en premier lieu. Le premier adjoint de Placé est à la retraite, il travaillait avant dans le bâtiment. Avec d'autres élus et l'employé communal,  il va enfiler cet hiver son bleu de travail pour réparer les dégâts causés par l'humidité. Fernand, comme Bernadette, 92 ans, la gardienne de ce temple, est très attaché à l'église de son village. Même si aujourd'hui il n'y a plus qu'une messe de célébrée par mois,  pas question de voir ce lieu de culte détruit. Certaines communes, en effet,  face à l'ampleur des travaux dans leurs églises, préfèrent les condamner plutôt que de les entretenir. Impensable pour Fernand Paris et pour Bernadette, qui chaque matin, bon pied, bon œil, ouvre les portes de l'église de Placé et fait son petit tour pour voir si tout va bien.

Intérieur de l'église de Placé - Radio France
Intérieur de l'église de Placé © Radio France - Stéphanie Denevault

Partager sur :