Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Plafond des paiements en liquide, hausse du RSA : ce qui change au 1er septembre

-
Par France Bleu

Comme au 1er janvier, puis au 1er avril et parfois au 1er juillet, de nouvelles réglementations entrent en vigueur. Au menu, outre l'application sur tout le territoire de la réforme des rythmes scolaires, le RSA augmente de 2%, le prix du gaz baisse légèrement, et de nouveaux plafonds sont mis en place pour payer son loyer ou ses impôts.

facture de gaz
facture de gaz © Maxppp - Xavier de Fenoyl

Les nouveaux rythmes scolaires obligatoires partout

C'est la mesure qui va continuer de faire débat en cette rentrée scolaire : partout en France, les communes doivent désormais appliquer la réforme des rythmes scolaires . Dans toutes les écoles, la semaine de cours revient à cinq matinées par semaine. Le mercredi matin ou le samedi matin redevient donc un moment de classe pour les écoliers, alors que les fins d'après-midi (ou un après-midi complet par semaine) seront désormais dédiées aux activités péri-scolaires. 

Payer en liquide aux trésoreries : 300 euros maximum

Jusqu'à présent, il était possible d'amener jusqu'à 3.000 euros en pièces et en billets à son centre d'impôts, pour payer ses impôts ou son loyer. A partir de ce lundi, ce n'est plus possible : le plafond est ramené à 300 euros par jour. Le paiement en liquide, utilisé notamment par les personnes qui ne disposent pas d'un compte en banque, devient donc plus difficile, à moins de découper son dépôt en plusieurs jours. 

Le RSA en hausse de 2%

De façon exceptionnelle, le RSA est relevé de 2% à compter de ce 1er septembre, après la hausse calquée sur l'inflation de 1,3% au 1er janvier dernier. Le Revenu de solidarité active passe donc à 509,30 euros pour une personne seule, 763,95 euros pour un couple sans enfants et 1.069,53 euros pour un couple avec enfants. Cette hausse n'est qu'une étape : le gouvernement a promis que le RSA augmentera en tout de 10% (en plus de l'inflation) d'ici à la fin du mandat de François Hollande.

Le gaz en légère baisse

Ce 1er septembre, le tarif règlementé du gaz baisse légèrement, de 0,4% pour les foyers chauffés au gaz uniquement, et de 0,2% pour ceux qui utilisent aussi le gaz pour l'eau chaude et la cuisson. Soit une baisse moyenne de 0,43% . Une nouvelle baisse qui porte à 6,8% la diminution des tarifs du gaz depuis le 1er janvier, alors que de nouvelles hausses "dans les prochains mois" sont envisagées par la Commission de régulation de l'énergie (CRE).

Renouveler son permis devient payant

Perte, vol : la production d'un duplicata de permis de conduire, qui était jusqu'alors une démarche gratuite, devient payante. La mesure fait partie de la Loi de finances rectificative : faute de pouvoir présenter l'ancien permis, il faudra acheter un timbre fiscal de 25 euros pour se voir remettre un nouveau permis. 

Les billets de TER et Intercités valables moins longtemps

C'est une mesure qui entrera en vigueur mardi, le 2 septembre, et non ce lundi 1er : les billets de trains TER et Intercités, des trains où la réservation d'une place n'est pas obligatoire (contrairement aux TGV) deviennent valables sept jours . Cela paraît beaucoup, mais c'est en fait une vaste restriction : jusqu'à présent, il était possible d'utiliser un billet TER ou Intercités pendant deux mois après son achat. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess