Société

Plainte pour escroquerie contre un promoteur immobilier

Par Vincent Delorme, France Bleu Picardie mardi 29 avril 2014 à 11:36

Ces clients de Finaxiome n'ont revu ni leur argent, ni leurs appartements
Ces clients de Finaxiome n'ont revu ni leur argent, ni leurs appartements © Radio France - Olivier Estran

80 personnes sont venues porter plainte au palais de justice d'Amiens pour escroquerie, banqueroute ou encore faux et usage de faux. Il s'agit de clients lésés par Finaxiome, une société amiénoise aujourd'hui fermée, qui proposait d'acquérir des appartements sur plan pour les louer.

Ils avaient placé leurs économies dans l'immobilier, ils en sont pour leurs frais. 80 personnes ont porté plainte hier à Amiens pour "escroquerie, abus de confiance, banqueroute, faux et usage de faux ". Dans leur collimateur, Finaxiome, une société immobilière amiénoise qui leur avait fait miroiter de jolies rentes s'ils investissaient dans l'immobilier locatif.

Mais elle a été confrontée à de grosses difficultés financières. Elle a fermé en 2012 avant d'être partiellement reprise par un groupe du Poitou, Pierreval. Depuis, rien n'a vraiment changé pour ces investisseurs malchanceux, alors ils sont venus crier leur colère sur les marches du Palais de Justice d'Amiens. Olivier Estran.

Enro Finaxiome OK

80 investisseurs immobiliers lésés sont venus porter plainte à Amiens, aux cris de "promoteur profiteur !". C'est le cas de Carlos , de Noyon : il a investi 120 000 € pour un appartement à Digoin, en Saône-et-Loire. Ca fait deux ans qu'il attend.

Finaxiome Carlos

Le repreneur de Finaxiome n'a pas répondu à France Bleu Picardie.