Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Plan "cœur de ville": 25 millions d'euros seront investis à Lunéville

mercredi 6 juin 2018 à 18:39 Par Angeline Demuynck, France Bleu Sud Lorraine

Lunéville s'apprête à signer avec l'Etat une convention "Action cœur de ville". A la clé : une visite ministérielle ce jeudi et une belle enveloppe pour dynamiser la commune.

A Lunéville, le taux de vacance des commerces n'est pas inquiétant mais la fréquentation n'est pas au rendez-vous
A Lunéville, le taux de vacance des commerces n'est pas inquiétant mais la fréquentation n'est pas au rendez-vous © Radio France - Angeline Demuynck

Lunéville est la première des 222 villes moyennes sélectionnées à passer à l'action. La convention "cœur de ville" sera signée ce jeudi, en présence de Jacques Mézard, le ministre de la cohésion des territoires. Un plan doté de 5 milliards d'euros sur 5 ans au niveau national pour renforcer l'attractivité à travers le commerce, l'habitat, la mobilité, les services et le patrimoine. 

Construction d'un cinéma, de parkings, réhabilitation de monuments, rénovation de logements : au total 16 actions sont déjà actées à Lunéville pour un total de 25 millions d'euros. D'autres projets pourront être ajoutés dans les 2 ans qui viennent. 

"Les villes moyennes ont beaucoup souffert au cours des 50 dernières années du fait de la désindustrialisation et le gouvernement prend consciences qu'elles ont un potentiel", se réjouit Jacques Lamblin, le maire de Lunéville.  "On a eu incontestablement une concentration de personnes en difficulté sociales dans les cœurs de ville et c'est cela qu'il faut complètement changer", ajoute t-il. 

Une bonne nouvelle pour les commerçants

Parmi les priorités de ce nouveau plan : le petit commerce. Et les commerçants ont déjà une idée très précise des actions à entreprendre pour redynamiser le centre-ville. "On espère que la mairie va nous aider à financer la sonorisation du centre-ville, explique Dominique Vazeux, le président de l'office des commerçants du Lunévillois. "Nous voudrions également essayer de mettre en place un carrousel tel qu'il en existe un à Gérardmer".