Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Plan de déconfinement : "verts" ou "rouges", les départements ne seront pas tous déconfinés de la même manière

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

Le déconfinement sera différencié le 11 mai entre les départements "vert", où il sera appliqué largement, et "rouge", où il prendra une forme plus stricte, a annoncé mardi Edouard Philippe. Voici ce que l'on sait.

Si "le système local de tests et de détection des cas contacts n'est pas suffisamment prêt", le déconfinement sera plus strict a prévenu le Premier ministre le 28 avril 2020
Si "le système local de tests et de détection des cas contacts n'est pas suffisamment prêt", le déconfinement sera plus strict a prévenu le Premier ministre le 28 avril 2020 © Maxppp - Hervé KIELWASSER/PHOTOPQR/L'ALSACE

Le déconfinement prévu à partir du 11 mai ne sera pas appliqué de façon uniforme sur le territoire a annoncé le Premier ministre Edouard Philippe mardi. Il sera largement mis en oeuvre dans les départements "vert", et prendra une forme plus stricte dans les départements "rouge". Une carte actualisée sera présentée quotidiennement par le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon, a précisé le chef du gouvernement. 

Comment les départements seront différenciés ?

Les départements seront différenciés en fonction de leur situation sanitaire. La direction générale de la santé et Santé Publique France ont retenu trois critères pour identifier ceux dans lesquels le déconfinement sera plus strict a précisé le Premier ministre devant les députés. 

Si le taux de cas nouveaux dans la population sur une période de 7 jours reste élevé et que "la circulation du virus reste active",  si "les capacités hospitalières en réanimation restent tendues" et si "le système local de tests et de détection des chaînes de contamination n'est pas suffisamment prêt", les départements seront classés "rouge".

"La circulation du virus n'est pas uniforme dans le pays. Certaines parties ont été durement touchées. Dans d'autres, le virus est quasiment absent" a justifié Edouard Philippe. "Cette circulation hétérogène créé de fait des différences entre les territoires. Il faut le prendre en considération dans la manière d'organiser le déconfinement." L'objectif étant d'éviter une "seconde vague" de contamination, un "risque à prendre au sérieux" a insisté le Premier ministre.

Quand  saura-t-on si notre département est "vert" ou "rouge" ?

Les autorités détermineront le 7 mai quels départements basculeront le 11 mai dans la catégorie rouge ou verte.

Mais dès "jeudi" a précisé le chef du gouvernement, "le directeur général de la Santé présentera tous les soirs la carte avec les résultats, département par département. Cette carte guidera ainsi chaque département dans la préparation du 11 mai en rappelant l'objectif d'un confinement strict pour faire baisser la circulation du virus, mais aussi le besoin de remettre sur pied le système hospitalier et de mettre en place un système de tests et détection des cas contacts efficace."

Que pourra-t-on faire (ou ne pas faire) en cas de déconfinement strict ?

"Je rencontrerai dès demain des associations d'élus locaux, les préfets, et jeudi, les partenaires sociaux pour adapter le plan aux réalités de terrain" a indiqué Edouard Philippe sans plus de précisions sur ce qui sera ou non autorisé en cas de déconfinement strict.

Une seule certitude, l'allègement des restrictions sera progressif sur l'ensemble du territoire. Les bars, restaurants, cinémas du pays resteront fermés. Les festivals, les grandes manifestations sportives au-delà de 5.000 personnes ne seront pas non plus autorisés et "il sera à nouveau possible de circuler librement", sauf pour des déplacements de plus de 100 km. Quant aux plages, elles seront inaccessibles jusqu'au 1er juin au moins.

Edouard Philippe a également indiqué qu'en ville, les parcs et jardins ne pourront rouvrir que "dans les départements où le virus ne circule pas de façon active". La reprise de l'école sera aussi progressive selon les départements. "A compter du 18 mai, mais seulement dans les départements où la circulation du virus est très faible, nous pourrons envisager d'ouvrir les collèges, en commençant par la 6e et la 5e", a dit le Premier ministre.

Enfin, "si les indicateurs ne sont pas au rendez-vous, nous ne déconfinerons pas le 11 mai" ou alors "plus strictement" a prévenu le chef du gouvernement.

En résumé 

  • Le déconfinement sera différencié entre les départements "vert", où il sera appliqué largement, et "rouge", où il prendra une forme plus stricte.
  • Trois critères ont été définis par la direction générale de la Santé et Santé Publique France pour différencier les départements en fonction de leur situation sanitaire.
  • Les autorités décideront le 7 mai quels départements sont classés "vert" ou "rouge" en vue du 11 mai.

►  Tous nos articles sur le plan de déconfinement :

Choix de la station

À venir dansDanssecondess