Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Plan "Grand froid" : des maraudes renforcées à Paris pour répondre à l'urgence de la rue

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Alors que le plan "Grand froid" a été activé ce jeudi, les maraudes et le personnel du 115 ont été renforcés en Île-de-France et à Paris, afin de répondre à l'urgence de la rue.

Une maraude du Samu social de Paris, le jour de l'activation du plan "grand froid", le 13 décembre 2018 à Paris.
Une maraude du Samu social de Paris, le jour de l'activation du plan "grand froid", le 13 décembre 2018 à Paris. © Radio France - Pauline Pennanec'h

Paris, France

Allongé sur un bout de carton, pieds nus et sans couverture, un homme est retrouvé endormi, dans le 16e arrondissement de Paris, en travers d'une bouche de métro. "Monsieur", chuchote l'équipe du Samu Social, qui décide de le réveiller doucement, afin de lui proposer une soupe, des chaussettes et une place pour dormir au chaud, alors que le plan "Grand froid" a été activé ce jeudi en Île-de-France. Il y a désormais 655 places "Grand Froid" (dont 218 à Paris) en plus des 2 906 places d’hébergement d’urgence déjà ouvertes dans notre région (dont 1 175 à Paris) depuis le 1er novembre 2018.

"S'il n'avait pas fait ces températures là, l'équipe ne l'aurait pas forcément réveillé", affirme Laura Charrier, directrice de la régulation au Samu Social. "C'est vrai que le plan hivernal a vraiment commencé dès le 1er novembre. Vous voyez, on a déjà _plus de 1.200 places ouvertes à Paris_, c'est conséquent."

Des maraudes renforcées, plus de mobilisation au 115

Depuis l'activation du plan grand froid, les maraudes sont renforcées pour sillonner Paris jusqu'au petit matin, car il y a aussi une explosion d'appels en cette période. La préfecture qui a décidé d'augmenter très vite le nombre de places mobilisées pour l'hiver en général, et "sur cette période qui demande une vigilance particulière", selon Michel Cadot, le préfet de Paris et de la région Île-de-France. Mais après 23 heures, reste qu'il est toujours difficile voire impossible d'avoir une place en hébergement d'urgence.