Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ploërmel : la manifestation du FN contre les villes qui accueillent des migrants fait réagir

-
Par , France Bleu Breizh Izel
Ploërmel, France

Une centaine de personne a manifesté, ce jeudi 1er octobre, devant la mairie de Ploërmel. Mobilisation pour dénoncer les municipalités qui sont prêtes à accueillir des migrants.

Les militants frontistes envisagent de multiplier ce type d'action.
Les militants frontistes envisagent de multiplier ce type d'action. © Radio France - DR

Ce lieu de Ploërmel n’a pas été choisi au hasard. Le Front national a manifesté devant la mairie car selon Bertrand Iragne, candidat FN aux régionales : « le Maire a annoncé avec fierté vouloir accueillir des migrants dans cette ville qui totalise 9% de chômage », il affirme que son parti continuera à se mobiliser dans_ « Les villes où ca devient un scandale, quand par exemple dans une ville de 3000 habitants, un élu annonce vouloir recevoir 100 immigrés »._

« Un déni total du peuple » - Le frontiste Bertrand Iragne

Bertrand Iragne s’emporte : « Les réfugiés vont avoir des logements, l’eau et l’électricité gratuites, et leurs enfants vont être nourris et scolarisés gratuitement dans nos écoles, alors que pour nos enfants, le montant des APL est en baisse.»

« Totalement choquée » - La député socialiste Patricia Adam

La député socialiste Patricia Adam a réagit ce soir sur France Bleu Breizh Izel. Elle se dit « Totalement choquée » par cette manifestation. Elle organisait aujourd’hui une réunion avec les associations de la région de Brest qui s’occupent de l’accueil des migrants. 

Elle envisage d’utiliser une partie de sa réserve parlementaire pour aider ces associations, et affirme : « Je réagis avec les valeurs qui sont les miennes, celles d’une femme engagée française qui n’a pas oublié que quand notre pays a traversé des périodes difficiles nous avons su trouver de l’aide aussi dans d’autres pays. La solidarité n’est pas un vain mot. Et beaucoup de Français sont d’origine polonaise, italienne, d’Algérie, cette solidarité s’est toujours exercée et toutes ces personnes sont devenues des Français à part entière, qui vivent dans la cité et qui contribuent à l’économie de notre pays »

Elle s’en prend au Front national et affirme : « On ne peut pas regarder l’avenir en ayant des visions comme celles-ci. »

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu