Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Plomb à Notre-Dame de Paris : la CGT et des associations demandent le confinement du site

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Un collectif formé par la CGT et des associations demandent ce jeudi que la totalité du site de Notre-Dame de Paris, polluée au plomb, soit confinée. Il réclame aussi un centre de suivi sanitaire pour tous ceux qui ont été exposés.

Un collectif demande un confinement total du site de Notre-Dame de Paris.
Un collectif demande un confinement total du site de Notre-Dame de Paris. © Radio France - Rémi Brancato

Paris, France

La pollution au plomb du site de Notre-Dame de Paris, victime d'un incendie le 15 avril 2019, inquiète de plus en plus de monde. Ce jeudi c'est un collectif formé par le syndicat CGT et des associations qui se fait entendre. 

Il réclame  le "confinement total du site" de Notre-Dame de Paris et la création d'un centre de suivi sanitaire. Il veut l'ouverture à l'hôpital de l'Hôtel-Dieu d'un centre de dépistage et de suivi "clinique, psychologique et social pour toutes les personnes exposées". 

Il souhaite aussi qu'"une cartographie rigoureuse de la pollution au plomb, telle que, les uns et les autres, nous la demandons depuis le mois d'avril et actualisée", soit rendue publique.

Un confinement comme au campus de Jussieu

Pour ce confinement, le collectif propose que l'édifice soit enveloppé pour que "la pression intérieure soit inférieure à la pression atmosphérique", précise Benoît Martin, de l'Union départementale CGT. "Il s'agit de créer une légère dépression" pour retenir les particules à l'intérieur de la Cathédrale, une technique utilisée pour contenir l'amiante à l'intérieur du campus universitaire de Jussieu à la fin des années 1990-début 2000, explique le syndicaliste.

Des règles sanitaires plus strictes pour les ouvriers

Le chantier de la cathédrale a été suspendu jeudi pour quelques jours afin de mettre à plat les règles de précautions sanitaires pour les personnes qui travaillent sur place. Le préfet d'Ile-de-France a expliqué que ces règles n'étaient "pas suffisamment appliquées".

Selon la CGT, des salariés de sous-traitants privés, chargés d'évacuer les œuvres de la cathédrale à la suite de l'incendie, n'ont toujours pas reçu les résultats des plombémies effectuées dans la semaine qui a suivi le sinistre. 

Choix de la station

France Bleu