Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Plus d'un millier de personnes à Nîmes pour dire non à l'antisemitisme et au racisme

mardi 19 février 2019 à 21:37 Par Ludovic Labastrou, France Bleu Gard Lozère

Les parvis de la Maison Carrée et de Carré d'Art noirs de monde ce mardi soir à Nîmes. Plus d'un millier de personnes pour dire "Non à l'antisémitisme et au racisme". Partis politiques, syndicats et aussi de simples citoyens.

La maison carrée à Nîmes noire de monde.
La maison carrée à Nîmes noire de monde. © Radio France - Ludovic Labastrou

Nîmes, France

Les parvis de la Maison Carrée et de Carré d'Art noirs de monde hier soir à Nîmes. Plus d'un millier de personnes pour dire non à l'antisémitisme. "Attaquer le juif", a-t-on pu entendre, "c'est attaquer la république". Dans la foule mêlée et unie des représentants religieux, des partis politiques et aussi beaucoup - la majorité - de simples citoyens "horrifiés par l'horreur antisémite" de ces dernières semaines en France. 

"Je ne me sens pas en danger à Nîmes, mais tout peut arriver".

La communauté juive de Nîmes s'est également mobilisée. Parmi celles et ceux présents ce mardi soir devant Carré d'Art, il y a Richard. Il ne se sent pas en insécurité mais l'atmosphère l'inquiète.

Tout peut arriver.

Dans la foule quelques gilets jaunes

Ils n'étaient pas nombreux, moins d'une dizaine, venus à ce rassemblement à Nîmes. Des gilets jaunes de l'Uzège qui se disent très loin de l'antisémitisme qu'on leur prête. 

Nous sommes ni casseurs, nis antisémites.

Il faut que les musulmans de France se réveillent aussi

Partis politiques, militants syndicaux, des anonymes, beaucoup et aussi des représentants de la communauté musulmane Nîmoise. Le vice-président nîmois de la conférence des imams de France appelle au réveil de toutes les consciences face au danger de l’intolérance. 

Hocine Drouiche, vice-président de la conférence des imans de France.