Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Plus d'une centaine de chauffeurs de VTC manifestent dans le centre-ville de Lille

jeudi 29 novembre 2018 à 17:20 Par Stéphane Barbereau, France Bleu Nord

Les chauffeurs de VTC, concurrents des taxis, ont manifesté ce jeudi en fin de journée, dans le centre-ville de Lille. ils demandent une détaxes des carburants, un tarif minimum de la part des plateformes de type Uber et des voies réservées sur les routes.

Manifestation des chauffeurs de VTC devant le Conseil Régional des Hauts de France, à Lille
Manifestation des chauffeurs de VTC devant le Conseil Régional des Hauts de France, à Lille © Radio France - Stéphane Barbereau

Lille, France

Ils ont manifesté bruyamment à coup de klaxon depuis le boulevard Victor Hugo, à Lille pour terminer leur périple autour des gares Lille-Flandres et Lille-Europe. Plus d'une centaine de chauffeurs VTC (véhicules de tourisme avec chauffeurs) ont fait connaître les raisons de leur colère. Il y a le contexte des gilets jaunes avec la grogne suscitée par les prix des carburants. Brahim Benali est le représentant de l'UVH (Union des VTC Hauts-de-France) et souhaite que sa profession ne paye pas la TICPE, la taxe sur les carburants, un droit accordé aux chauffeurs de taxis et ambulanciers : 

Actuellement, on paye le gasoil 1,56€/l, on devrait récupérer 30 centimes par litre, soit 179€ par mois en moyenne, ce qui est énorme. 

Le lobby des taxis à Lille

Ce représentant syndical demande aussi à la préfecture de créer des emplacements réservés autour des gares et aéroport de la métropole lilloise : 

A Lyon et Marseille, il y a des emplacements VTC et nous, on ne bénéficie pas de ce même droit. C'est une inégalité. Il y a un lobby des taxis, ici, on en a ras-le-bol !

Plus d'une centaine de chauffeurs VTC ont manifesté, pancartes et fumigènes en main - Radio France
Plus d'une centaine de chauffeurs VTC ont manifesté, pancartes et fumigènes en main © Radio France - Stéphane Barbereau

Karim est chauffeur VTC depuis 2 ans, il habite Villeneuve d'Ascq et dénonce la chasse aux VTC menée par les forces de l'ordre : 

Quand on prend en charge des clients sur la voie publique, on se fait verbaliser 135€. Les taxis le font et on ne leur dit rien !

Ce chauffeur explique qu'il a du mal à finir les fins de mois avec un chiffre d'affaires de 4 000€ par mois, il ne lui reste, après déductions des charges (carburants, assurances, frais de comptabilité, charges sociales,...) et des 25% de frais appliqués par la plateforme (Uber par exemple), que 500 à 600€ de rémunérations.