Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Plus d'une centaine de Landais manifestent à Mont-de-Marsan pour la revalorisation des retraites agricoles

vendredi 13 avril 2018 à 15:00 Par Valérie Mosnier et Marion Dambielle-Arribagé, France Bleu Gascogne

120 personnes se sont rassemblées ce vendredi matin devant la préfecture des Landes, à Mont-de-Marsan. Elles sont venues défendre la proposition de loi sur la revalorisation de leur retraite à 85% du Smic, soit 987 euros pour une carrière complète de chef d'exploitation au 1er janvier 2018.

La proposition de loi prévoit une retraite agricole à 85% du Smic, soit 987 euros
La proposition de loi prévoit une retraite agricole à 85% du Smic, soit 987 euros © Radio France - Marion Dambielle-Arribagé

Mont-de-Marsan, France

La colère des retraités agricoles dans la rue ce vendredi ! Plus d'une centaine de personnes se sont rassemblées devant la préfecture des Landes, à Mont-de-Marsan pour défendre la proposition de loi sur la revalorisation de leur retraite à 85% du Smic... soit 987 euros pour une carrière complète de chef d'exploitation au 1er janvier 2018. 

Une proposition de loi communiste prévoit de faire passer la retraite minimum de 75% à 85% du Smic, soit de 871 euros à 987 euros. Déjà adopté l'an dernier à l'Assemblée nationale, il suffisait que le texte soit voté au Sénat. Les sénateurs, tous bords confondus, y étaient favorables. Mais, le 7 mars dernier, le gouvernement a déposé un amendement à la dernière minute pour repousser l'application de la mesure à 2020, et non plus immédiatement. Le 16 mai 2018, la proposition de loi reviendra devant le Sénat.

C'est vraiment une honte. Qui va vivre avec 780 euros par mois ? Daniel, agriculteur à la retraite

En attendant, et pour faire pression, à l'appel du Modef, le mouvement de défense des exploitants familiaux, et de l'Association Départementale des Retraités Agricoles de France, un rassemblement était donc organisé dans les Landes ce vendredi pour exiger une retraite décente. Aujourd'hui à 871 euros par mois, la retraite passerait à 987 euros, ce qui reste encore bien en dessous du seuil de pauvreté, 1.015 euros par mois

Parmi les manifestants, soutenus par les parlementaires Landais, Daniel, 72 ans, ancien agriculteur à Saint-Laurent-de-Gosse : "J'ai travaillé 365 jours par an, parce qu'on était dans l'élevage bovin. Et aujourd'hui, je me retrouve avec une retraite de 780 euros par mois. C'est vraiment une honte, qui va vivre avec 780 euros par mois ? Quand on fait les courses, on est obligé de rogner un peu... Et puis sur toute la vie... C'est vraiment compliqué par rapport à la moyenne des retraites qui se situent à 1.200 euros. _C'est vraiment une injustice !_"

Les retraités agricoles se battent pour une augmentation de 116 euros  - Radio France
Les retraités agricoles se battent pour une augmentation de 116 euros © Radio France - Marion Dambielle-Arribagé