Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Plus de 1.000 cyclistes dans les rues de Montpellier pour défendre la place du vélo dans la ville

samedi 10 novembre 2018 à 16:41 Par Sébastien Garnier, France Bleu Hérault

L'appel à manifester à vélo ce samedi matin dans les rues de Montpellier a été très suivi. Les cyclistes voulaient ainsi répondre au président de la Métropole, Philippe Saurel, qui a dit récemment qu'"on ne construit pas une piste cyclable pour deux personnes".

Les cyclistes rassemblés sur la place du Peyrou avant le départ de la manifestation
Les cyclistes rassemblés sur la place du Peyrou avant le départ de la manifestation © Radio France - Sébastien Garnier

Montpellier, France

Plus d'un millier de vélos ont défilé du Peyrou à l'Hôtel de ville de Montpellier ce samedi en fin de matinée. Une démonstration de force des cyclistes de toute la métropole.  Ils voulaient répondre à Philippe Saurel, maire de Montpellier et président de la Metropole, qui, lors de l'inauguration de la déviation de Castrie il y a quelques semaines, a dit qu'"on ne fait pas une piste cyclable pour deux personnes". Le hastag #JeSuisUnDesDeux est né dans la foulée sur les réseaux sociaux.

Si  Saurel ne nous a pas vu, il va nous entendre 

"Un, deux et trois vélos, je suis un des deux et nous sommes très nombreux." C'est en criant ce slogan que les manifestants  ont démarré leur défilé. "À Montpellier, environ 6.000 personnes utilisent leur vélo tous les jours pour se rendre au travail, il ne faut pas les mépriser", lâche Daniel Frayssinet, porte-parole de l'association Vélocité. 

Des cyclistes de tous âges ont donc voulu montrer qu'ils étaient bien plus de deux et qu'ils avaient besoin de plus d'infrastructures dédiées aux vélos. Dans les colonnes de Midi Libre, Philippe Saurel explique qu'il a fait 22 kilomètres de zones utilisables à vélo, soit trois fois plus que sous l'ancien mandat. Problème, rétorquent les manifestants : le réseau est décousu et dangereux.

Des membres d'EELV ou le socialiste Mickael Delafosse (élu d'opposition au conseil municipal de Montpellier) se sont joints à la manifestation. Ce dernier reconnaît qu'on ne peut pas tout faire en un jour, mais estime que Philippe Saurel ne montre pas suffisamment sa volonté d'agir en faveur de ce mode de déplacement .  

La manifestation s'est terminée devant l'Hôtel de ville sur l'esplanade Georges Frêche.

Reportage au coeur de la manifestation

Pourquoi sont ils venus ?

Des cyclistes au Peyrou avant le départ de la manifestation - Radio France
Des cyclistes au Peyrou avant le départ de la manifestation © Radio France - Sébastien Garnier