Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

EN IMAGES - Plus de 200 personnes à Nancy contre la proposition de loi "sécurité globale"

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Plus de 200 personnes ont manifesté ce samedi à Nancy contre la proposition de loi "sécurité globale". Il y avait beaucoup de jeunes dans le cortège venus parler de la détresse actuelle des étudiants.

La manifestation contre la proposition de loi "sécurité globale" a réuni plus de 200 personnes ce samedi à Nancy
La manifestation contre la proposition de loi "sécurité globale" a réuni plus de 200 personnes ce samedi à Nancy © Radio France - Romain Berchet

La mobilisation contre la proposition de loi "sécurité globale" a rassemblé plus de 200 personnes ce samedi depuis la place Maginot à Nancy, une affluence en baisse par rapport à la précédente mi-décembre. Les nombreux signataire de l'appel à manifester (syndicats, partis politiques, gilets jaunes..) appellent au retrait de plusieurs dispositions : article 21, 22 et 24 qui pénalise la diffusion malveillante d'images de membres des forces de l'ordre. La proposition de loi, déjà votée en première lecture à l'Assemblée nationale, doit être examinée en mars au Sénat.

"Nous n'avons pas besoin de surveillance générale." Roberto Toscano du syndicat Sud Solidaires 54, signataire de l'appel à manifester, dénonce la dérive sécuritaire du gouvernement : "Cette proposition de loi est liberticide. Au delà de l'article 24, il y a l'utilisation des drones, de la vidéosurveillance, de la reconnaissance faciale que nous dénonçons."

On l'impression d'une fuite en avant sécuritaire alors que nous avons besoin de sécurité sociale - Roberto Toscano de Sud Solidaires 54.

Quelques pancartes à Nancy dans le cortège contre le proposition de loi "sécurité globale"
Quelques pancartes à Nancy dans le cortège contre le proposition de loi "sécurité globale" © Radio France - Romain Berchet

Le cri des étudiants

Il y avait de nombreux jeunes ce samedi à Nancy dans le cortège contre la proposition de loi "sécurité globale". Ils étaient venus évoquer leurs grandes difficultés à étudier pendant cette crise sanitaire. "Chez les étudiants, il y a beaucoup de désespoir.", admet Jack. Cet étudiant en droit espère que 2021 sera l'année de la mobilisation pour de meilleures conditions de vie. "C'est loin d'être facile quand on est tout seul dans nos petits appartements", ajoute-t-il.

"Non au floutage de gueules" peut-on lire dans la manifestation nancéenne contre la proposition de loi "sécurité globale"
"Non au floutage de gueules" peut-on lire dans la manifestation nancéenne contre la proposition de loi "sécurité globale" © Radio France - Romain Berchet
La mobilisation contre la proposition de loi "sécurité globale" a démarré de la place André-Maginot à Nancy ce samedi
La mobilisation contre la proposition de loi "sécurité globale" a démarré de la place André-Maginot à Nancy ce samedi © Radio France - Romain Berchet
Choix de la station

À venir dansDanssecondess