Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Plus de 200 personnes ont rendu un dernier hommage à Yvon Luby

-
Par , France Bleu Maine
Allonnes, France

L'ancien maire d'Allonnes est mort il y a 10 jours. Il avait 86 ans. Ce mardi soir, plus de 200 personnes sont venues rendre un dernier hommage à celui qui a dirigé la ville pendant 31 ans, entre 1977 et 2008.

Yves, le fils d'Yvon Luby prend la parole devant plus de 200 Allonnais venus rendre un dernier hommage à leur ancien maire.
Yves, le fils d'Yvon Luby prend la parole devant plus de 200 Allonnais venus rendre un dernier hommage à leur ancien maire. © Radio France - yann lastennet

Breton de naissance, Yvon Luby est arrivé à Allonnes en 1962 alors que la ville sortait à peine de terre. C'était l'époque des premiers HLM et des réunions avec ses camarades du parti communiste. Très vite, cet enseignant s’investit dans le milieu associatif, en fondant l’antenne locale de la Confédération nationale du logement. En 1971, il échoue de peu à prendre la mairie mais il y parvient 6 ans plus tard. Il va rester maire d'Allonnes pendant 31 ans

La justice, pour lui, c'était que chacun puisse avoir ce dont il avait besoin

Quand il prend la mairie en 1977, la ville est endettée. Plutôt que d'augmenter les impôts, Yvon Luby présente un budget déséquilibré, gagne son bras de fer contre le préfet de l'époque et obtient des aides de l'Etat, au nom de la solidarité nationale, pour éponger les dettes. Mais ce n'est pas tout, se souvient Rémy, ami du maire défunt. " Il refusait que les gens qui n'avaient pas les moyens, paient les factures d'électricité. Il s'est toujours battu pour les autres"

rémy, un ami d'Yvon Luby

Yvon Luby se bat aussi pour désenclaver Allonnes en reliant la ville au Mans grâce à des lignes régulières de bus, en attirant des commerces. Il réhabilite les logements sociaux. Et puis il développe les équipements sportifs et culturels. Il se bat pour la création d'un lycée qu'il obtient en 1995 alors que cette ville de 15 000 habitants n'en avait pas. Bref : il façonne Allonnes à son image en puisant des idées dans ses nombreux voyages se souvient Maryvonne sa femme. "Quand on voyageait, il observait les constructions qu'il pouvait reproduire à Allonnes. Il voulait surtout développer la culture pour tous. Il m'a toujours dit : Allonnes sera une ville culturelle ou ne sera pas.

Maryvonne, l'épouse d'Yvon Luby

Une ténacité qui force même l'admiration de ses adversaires politiques. Plusieurs élus de droite étaient d'ailleurs présents mardi soir pour lui rendre un dernier hommage.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess