Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Plus de 900 chiens et chats ont été recueillis à la SPA de Périgueux cette année

Par

902 chiens et chats ont été recueillis à la SPA de Périgueux en 2020. Un constat déplorable pour la présidente de la structure. La loi annoncée par le gouvernement pour lutter contre l'abandon des animaux lui parait insuffisante.

Eliane Rigaux est la présidente de la SPA de Périgueux. Eliane Rigaux est la présidente de la SPA de Périgueux.
Eliane Rigaux est la présidente de la SPA de Périgueux. © Radio France - Morgane Guiomard

902 chiens et chats ont été recueillis à la Société Protectrice des Animaux (SPA) de Périgueux en 2020.  C'est plus qu'en 2019 où 840 animaux avaient été récupérés par la structure. Une hausse des abandons que déplore Eliane Rigaux, présidente de la SPA de Périgueux. Pour lutter contre l'abandon des animaux domestiques, le gouvernement met en place un "certificat de sensibilisation" à remplir avant tout achat ou adoption. Sur ce certificat sera inscrit un rappel des obligations de soins, de vaccination et les coûts liés à la possession d’un animal. Il faudra le faire signer par un refuge, un élevage, une animalerie ou un vétérinaire. Une mesure insuffisante pour Eliane Rigaux qui pense que la loi n'aura pas d'effet. "Pratiquement personne n'identifie les chiens et les chats avant de les vendre ou de les donner alors que c'est obligatoire. Cette loi ne va ne va rien changer. Les chiots continueront d'être passés de main en main avant d'être abandonnés", se désole-t-elle. 

Publicité
Logo France Bleu

Réglementation sur la vente d'animaux sur Leboncoin

Le Ministre de l'Agriculture, Julien Denormandie, veut aussi mettre en place une charte pour encadrer les ventes d'animaux sur le site Leboncoin. Les numéros d'identification des chiens et des chats devront être renseignés sur les annonces de vente. "Combien de gens respectent la législation quand ils mettent leur animal à vendre sur Leboncoin ?" demande, sceptique, Eliane Rigaux. Elle suggère plutôt l'obligation d'identification des animaux en mairie. 

Publicité
Logo France Bleu