Société

Plus de goûters à l'école : ça grogne à JJ Rousseau à Perpignan

Par Elisabeth Badinier, France Bleu Roussillon mardi 25 février 2014 à 18:20

L'école Jean-Jacques Rousseau à Perpignan
L'école Jean-Jacques Rousseau à Perpignan © Capture d'écran Google Maps

La directrice de l'école Jean-Jacques Rousseau à Perpignan a décidé d'appliquer à la lettre une recommandation du rectorat sur les goûters à l'école : les encas sont limités depuis lundi. Les parents râlent.

Fini les gouter à l'école pendant les récréations. C'est une directive qui existe depuis une dizaine d'annéesdéjà dans le cadre de la lutte contre l'obésité des enfants . Elle recommande aux parents d'éviter les gouters trop sucrés ou trop gras dans les cartables.

Les inspecteurs la renvoient régulièrement aux directeurs d'écoles. Mais à l'école Jean-Jacques Rousseau, on a pris ces recommandations au pied de la lettre et on interdit tout simplement aux parents de laisser des encas à leurs enfants depuis lundi.Un mot a été collé dans tous les cahiers dans ce sens, ce qui n'est pas du gout de tous les parents. Souad a trois enfants à l'école primaire : "moi mes enfants ils ont besoin de prendre une collation, ils peuvent pas rester comme ça depuis 8h30 jusqu'à midi, sans manger, c'est pas possible ! Au moins un fruit ou une boisson. Moi, je leur donnait des compotes ou des madeleines."

Gouter écoles / PIF Contre

Souad

En réalité l'école accepte encore les fruits ou yaourts à boire pour la récré de 10h. Après les vacances de Pâques, ce ne sera plus rien. Une mesure que comprend cette autre maman. Angélique a pu voir des abus : "les enfants ont plus le même appétit le midi quand ils ont pris un goûter; moi je trouve que c'est plus sain pour les enfants, certains parents laissent du coca ou des chips. C'est bien que les enfants aient une alimentation saine, ça fait partie de l'éducation"

Gouter écoles / PAF Pour

Gouter école / Enrobé

Reportage d'Anne-Natacha BouillonLa directrice de l'école Jean-Jacques Rousseau reconnait que certains enfants arrivent à jeun le matin. Elle comprend que certains n'ont pas d'appétit quand ils se lèvent, alors l'établissement autorise un jus de fruit ou une tartine juste avant d'entrer en classe. Des collations apportées par les parents mais consommées à l'école entre 8h20 et 8h30.