Société

Plus de la moitié des Français défavorables à la fusion de leur région

Par Julie Guesdon, France Bleu jeudi 10 avril 2014 à 7:25

Les Français ne tiennent pas à la fusion de leur région avec celle voisine
Les Français ne tiennent pas à la fusion de leur région avec celle voisine © MaxPPP

Pour 68% les Français, le redécoupage territorial est nécessaire, révèle ce jeudi une étude LH2 pour France Bleu et la presse régionale. Pourtant, dès lors que le redécoupage régional se précise, plus de la moitié des personnes sondées refusent que l'on touche à leur région. 77% des Français sont même défavorables à la suppression pure et dure de leur région.

Les Français approuvent le redécoupage territorial... chez les autres. Deux jours après les annonces de Manuel Valls, mardi dernier, de poursuivre la réduction du "mille-feuille" territoriale annoncée au début de l'année par François Hollande, LH2 publie ce jeudi un sondage pour France Bleu et la presse régionale qui révèle que nous restons très attachés à nos régions. Si parmi les sondés, ils sont 68% à estimer nécessaire la réduction des échelons locaux, les Français sont tout de même contre la disparition pure et dure de leur région pour 77% d'entre eux.

Les Français "très attachés" à leur région

Dans le détail, 73% des Français se disent attachés à leur région et 24% "très attachés". Parmi eux, les Alsaciens, les Bretons et les Franc-comtois, qui se sentent respectivement liés à leur région à 84%, 83% et 83%. A l'inverse, les Franciliens, les Champardennais et les Ligériens sont les moins attachés à leur région. Parmi les habitants des Pays de la Loire, ils sont d'ailleurs 22% à être favorables à la disparition de leur région.

Pour tous les autres, la disparition pure et dure de nos régions, c'est non. 77% des Français y sont défavorables et 74% des sondés refusent même d'envisager le rétrécissement de leur région. Du côté des agrandissements, 54% des sondés sont défavorables au rattachement à la région voisine et 51% défavorables au rattachement de nouveaux départements.

Concrètement, sur les propositions de fusion inspirées du rapport Balladur, les Alsaciens et les Lorrains se montrent peu enclins à se rapprocher, avec un avis défavorable pour respectivement 61% et 48% d'entre eux. De l'autre côté de la France, les Bas-normands et les Haut-normands semblent être pour la réunion de la Normandie : les sondés sont respectivement 50% et 66% à y être favorables.

*Sondage réalisé par Internet du 24 février au 3 mars auprès d'un échantillon national représentatif de 5.111 personnes âgées de 18 ans et plus.

redécoupage régions fusion  - Aucun(e)
redécoupage régions fusion

Partager sur :