Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Plus aucun médecin généraliste sur sa commune : le maire de Régny menace de faire la grève de la faim

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire, France Bleu

Dans un communiqué publié sur Facebook, le maire de Régny Jean-François Dauvergne menace de faire une grève de la faim pour dénoncer les déserts médicaux. Il n'y a plus de médecins généralistes sur sa commune après le départ du dernier qui travaillait dans la maison de santé Lucien Neuwirth.

Il n'y a plus de médecin généraliste à Régny. Image d'illustration.
Il n'y a plus de médecin généraliste à Régny. Image d'illustration. © Maxppp - Bruno Levesque

C'est un cri du cœur qui devient malheureusement un refrain ordinaire. Le maire de Régny menace de faire la grève de la faim pour dénoncer le départ du dernier médecin de sa commune, et surtout son absence de remplaçant.

Dans un communiqué publié ce mercredi soir sur Facebook Jean-François Dauvergne entend alerter sur la situation médicale de sa commune. Il n'y a désormais plus de médecin généraliste dans la maison de santé Lucien Neuwirth de sa commune. 

Appel à l'ARS

Le maire dit ne pas avoir lésiné ses efforts pour trouver un remplaçant et tenait même une bonne piste, qui n'a pas abouti. "Le médecin salarié à temps plein (...) souhaitait en effet pouvoir être exempté de garde, ce que ses confrères libéraux de Saint Symphorien de Lay, soutenus en cela par le conseil de l’ordre, ont refusé", explique l'élu sur sa page Facebook. 

Jean-François Dauvergne dit se sentir bien seul dans ce combat. "J’aurais aimé pouvoir compter sur un soutien actif des professionnels et des pouvoirs publics dans cette épreuve" déplore le maire de Régny. 

Grève de la faim

Pour lui, pas de doute "la pénurie de médecins généralistes va encore s'aggraver les prochaines années". Jean François Dauvergne a proposé à l'ARS de faire venir des médecins salariés, et de renforcer leur présence par de la télémédecine. L'élu ne compte pas baisser les bras et se dit "déterminé à agir par tous les moyens légaux à ma disposition, le sacrifice d’une grève de la faim en fait partie !"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu