Société

Plus que jamais, l'Armée de Terre recrute

Par Nathalie Rodrigues, France Bleu Drôme-Ardèche et France Bleu jeudi 24 mars 2016 à 6:44

Affiches pour la campagne de recrutement de l'armée
Affiches pour la campagne de recrutement de l'armée © Radio France - Nathalie Rodrigues

L' Armée de Terre vient de commencer une campagne de recrutement, y compris à Valence dans la Drôme. Et elle a besoin de plus d'hommes que les années précédentes pour faire face au terrorisme et à ses nouvelles missions.

Une campagne de recrutement vient de débuter, spots télé, pubs dans la rue. C'est la neuvième campagne de ce type, mais cette année, suite aux attentats, elle prend une tournure plus importante.

Après les attaques du 13 novembre à Paris, le chef de l'Etat François Hollande a suspendu les baisses d'effectif dans l'armée. Il faut des hommes pour pouvoir assurer à la fois les missions Vigipirate et Sentinelle sur le territoire français et se déplacer sur les terrains d'opération extérieur pour combattre le terrorisme.

Cette année, l'Armée de Terre recherche donc 15 000 nouvelles recrues, contre 10 000 l'an dernier. Près de 200 nouveaux militaires devraient être issus de Drôme-Ardèche, contre 150 l'an dernier.  Précisons que les quelques 200 nouvelles recrues issus de Drôme Ardèche peuvent intégrer des régiments partout en France. Les Spahis de Valence eux absorbent jusqu'à 80 nouveaux soldats chaque année.

Les conditions d'entrée dans l'armée ont aussi été modifiées. Les recrues peuvent avoir jusqu'à 32 ans désormais et peuvent avoir un contrat de 2 ans seulement si elles ne souhaitent pas un engagement à plus long terme.

L' Armée de Terre recrute aussi des réservistes, 5000 en France cette année. Des civils qui consacreraient 10 à 30 jours par an à l'armée.

Une nouvelle campagne de recrutement dans l'Armée de Terre