Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Plusieurs centaines de personnes à Strasbourg pour demander la fermeture d'un bar associatif d'extrême-droite

samedi 20 janvier 2018 à 18:28 Par Olivier Vogel, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass

Le collectif "fermons l'arcadia" a mobilisé plusieurs centaines de personnes dans les rues de Strasbourg. C'était la seconde manifestation depuis l'ouverture début décembre de ce bar associatif géré par les identitaires du Bastion Social

Le collectif "fermons l'arcadia" dans les rues de Strasbourg
Le collectif "fermons l'arcadia" dans les rues de Strasbourg © Radio France - Olivier Vogel

Strasbourg, France

Le Bastion Social est né sur les cendres du GUD, le Groupe Union Défense qui se distinguait par ses actions violentes, notamment contre des personnes d'origine immigrée. Le Bastion Social fait lui officiellement dans l'humanitaire, les maraudes avec distribution de repas aux SDF, mais à condition qu'ils soient français ou européens de souche. Son slogan est d'ailleurs sans équivoque: "les nôtres avant les autres". Le 9 décembre, ces identitaires ont ouvert un bar associatif rue Vauban à Strasbourg, un endroit dont le collectif "fermons l'arcadia" qui appelait à manifester demande la disparition.

Les manifestants dans les rues de Strasbourg - Radio France
Les manifestants dans les rues de Strasbourg © Radio France - Olivier Vogel

en Allemagne des locaux comme ça ils vont avoir des problèmes tout de suite avec les services de l'intérieur. Un manifestant strasbourgeois d'origine allemande

De nombreux manifestants s'inquiétaient aussi de l'ouverture de ce bar dans un quartier où le vivre-ensemble est mis en avant

il ne faut pas que les gens aient peur de sortir le soir parce qu'ils ont une autre couleur de peau. Une des manifestantes

Le cortège a été tenu à l'écart du quartier de l'esplanade, pour prévenir tout risque d'échauffourée. De leur côté les indentitaires avaient appeler à une "mobilisation générale" 2 heures avant la manifestation pour "défendre" l'arcadia. Sur les coups de midi ils étaient 6 sur le trottoir à avoir répondu à l'appel.

La devanture de l'arcadia dans le quartier de l'esplanade - Radio France
La devanture de l'arcadia dans le quartier de l'esplanade © Radio France - Olivier Vogel

Le collectif "fermons l'arcadia" appelle à manifester tous les mois tant que ce lieu n'aura pas été fermé.