Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

PHOTOS - Plus d'un millier de personnes réunies à Bayonne pour la libération des prisonniers basques

-
Par , , France Bleu Pays Basque

Des opérations escargots pour commencer, avant un rassemblement devant la sous-préfecture de Bayonne... Près d'un millier de personnes ont manifesté ce samedi pour dénoncer "l'inertie du gouvernement dans le processus de paix" et la gestion des prisonniers basques.

Lancés en "opérations escargot", les manifestants se sont réunis devant la sous-préfecture de Bayonne
Lancés en "opérations escargot", les manifestants se sont réunis devant la sous-préfecture de Bayonne © Radio France - NB

Ils dénoncent "l'inertie du gouvernement dans le processus de paix". Des centaines de personnes ont manifesté dans tout le Pays Basque ce samedi afin de pointer du doigt notamment la gestion des prisonniers basques, près de neuf ans après l'annonce de la fin de la lutte armée par ETA et le début du processus de paix (le 20 octobre 2011). 

La militants et sympathisants réunis, à l'appel de Bake Bidea et des Artisans de la paix, souhaitent que l'apaisement de la situation au Pays basque soit prise en compte. Plusieurs opérations escargots sont partis de Saint-Jean-Pied-de-Port, Hendaye, Ascain, Larceveaux et Mauléon, etc. En tout 24 points de rassemblements étaient organisés. Les manifestants ont convergé à 14h30 devant la sous-préfecture, symbole du "blocage de l'Etat".

Le rassemblement dénonce "l'inertie du gouvernement dans le processus de paix"
Le rassemblement dénonce "l'inertie du gouvernement dans le processus de paix" © Radio France - NB
Pour les manifestants, rien n'avance, et les libérations de prisonniers basques sont refusées alors qu'ils ont purgé leur peine
Pour les manifestants, rien n'avance, et les libérations de prisonniers basques sont refusées alors qu'ils ont purgé leur peine © Radio France - NB
Après la mort du prisonnier Igor Gonzalez Sola, les manifestants veulent une politique "non basée sur l’esprit de revanche mais qui fasse en sorte qu’il n’y ait plus de décès de ce type"
Après la mort du prisonnier Igor Gonzalez Sola, les manifestants veulent une politique "non basée sur l’esprit de revanche mais qui fasse en sorte qu’il n’y ait plus de décès de ce type" © Radio France - NB

Symboliquement, les manifestants ont construit un mur éphémère de parpaings devant la sous-préfecture et des panneaux ont été accrochés aux grilles.

Les sorts de Ion Parot, Jakes Esnal et Xistor Haramburu, emprisonnés depuis plus de 30 ans faisaient partie des revendications
Les sorts de Ion Parot, Jakes Esnal et Xistor Haramburu, emprisonnés depuis plus de 30 ans faisaient partie des revendications © Radio France - NB
Fixation des derniers panneaux sur les grilles de la sous-préfecture de Bayonne
Fixation des derniers panneaux sur les grilles de la sous-préfecture de Bayonne © Corbis - Nathalie Bagdassarian
Les Artisans de la Paix et Bake Bidea ont souhaité que tout un chacun participe à la construction du mur de parpaings
Les Artisans de la Paix et Bake Bidea ont souhaité que tout un chacun participe à la construction du mur de parpaings © Radio France - Nathalie Bagdassarian
Un mur de parpaings monté symboliquement à la fin du rassemblement. A droite, le maire d'Ustaritz, Bruno Carrère.
Un mur de parpaings monté symboliquement à la fin du rassemblement. A droite, le maire d'Ustaritz, Bruno Carrère. © Radio France - Nathalie Bagdassarian

Les Artisans de la paix et Bake Bidea promettent d'autres actions et ce dés le vendredi 25 septembre à 19 heures à Saint-Jean-de-Luz. Ils appellent à un rassemblement. Ce sera le lendemain de la décision de libération ou non pour 2 des 4 prisonniers : le Luzien Jakes Esnal et Frédéric "Xistor" Haranburu.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess