Société

Plusieurs cinémas vont prochainement voir le jour dans le Nord-Pas-de-Calais

Par Noémie Bonnin, France Bleu Nord lundi 3 mars 2014 à 7:15

Le futur cinéma d'Armentières.
Le futur cinéma d'Armentières. © Agence Maes

A Armentières, Hazebrouck, Berck et Béthune, des cinémas flambant neuf vont sortir de terre. A Saint-Amand, "Cin'Amand" va fêter ses six mois d'existence. Dans le monde très concurrentiel des salles obscures, il faut savoir se démarquer pour exister.

C'est à Armentières que le projet est le plus avancé. Le nouveau cinéma doit ouvrir ses portes en juin prochain, c'est une petite révolution pour la ville, qui n'avait plus de salle depuis plus de 15 ans et la fermeture du Rex en 1997. Ce nouveau cinéma de cinq salles veut dynamiser la vie sociale du quartier, ce n'est pas un complexe géant en périphérie de ville. Au contraire même, c'est un cinéma qui se veut résolument ancré dans le centre ville.

"Il n'y aura pas de bornes numériques pour acheter son ticket . On a envie de parler aux gens. " — Marc Landry, le directeur du site

Avec des commerces, au sein du même site et un accueil "humain" : "Il n'y aura pas de bornes numériques, pour acheter son ticket " explique le directeur du site, Marc Landry. "On a envie de parler aux gens. C'est un lieu où on pourra faire la bise aux habitués, conseiller les clients, échange r."

Autre originalité : le cinéma d'Armentières prend place dans une ancienne usine textile. Ce passé industriel a été préservé, valorisé par l'architecte, Hubert Mas : "On voit encore que c'est une filature. On va rentrer dans un bâtiment "dans son jus". Le parti pris, c'est de créer un dialogue entre l'histoire de ce site et une création très contemporaine ." [Voir la galerie photo en fin d'article.]

D'autres cinémas doivent voir le jour bientôt, dans la région :

A Berck , un cinéma de quatre salles, d'ici le mois de juin. La ville a souffert de la mise en liquidation de la société qui devait livrer les sièges. Du coup un nouveau marché public a été ouvert, toutes les démarches administratives sont à refaire... La mairie espère pouvoir inaugurer le nouveau complexe au début de l'été. A Hazebrouck , un nouveau complexe doit ouvrir à l'automne. Il va donner sur la Grand Place, avec une vraie volonté de la part de la mairie de redynamiser le quartier. C'est un opérateur privé qui prend en charge les travaux à l'intérieur et la future programmation. Il va y avoir quatre salles, dont deux pour les films arts et essais. L'ancien cinéma était devenu trop petit et un peu décrépi.A Béthune , enfin, là l'ouverture d'un nouveau cinéma de neuf salles est envisagée en 2015. Béthune n'avait plus de cinéma depuis 10 ans.  

Un tournoi de jeux vidéos dans le cinéma

A Saint-Amand , le cinéma va bientôt fêter ses six mois d'existence. C'est encore un petit nouveau dans le monde très concurrentiel des cinémas. Cin'amand est en pleine forme, la tendance est à 180 000 entrées par an, c'est plus que ce qui était envisagé...

"Pour survivre, il faut se démarquer"

Et du coup, pour survivre (surtout à une quinzaine de kilomètres seulement d'un gros multiplexe à Valenciennes), il faut se démarquer. C'est en tous cas la stratégie du directeur, Marc-Antoine Tourbez : "Il faut se démarquer à tous les niveaux. Dernièrement, on a fait une rétrospective Disney. Sur les tarifs également : notre tarif plein est à 8 euros, alors que la plupart des salles font payer leurs entrées à 10, 11 euros ! " Marc-Antoine Tourbez pense même organiser des tournois de jeux vidéos, dans sa salle de ciné... "Rien n'est encore fait, c'est une idée comme ça " veut se rassurer le directeur. Mais le projet, il faut l'avouer, est original !

Un nouveau cinéma "de centre ville" à Armentières

Partager sur :