Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Plusieurs milliers de personnes pour la marche des fiertés de Rouen

C'était le grand retour de la marche des fiertés à Rouen ce samedi 22 mai. Une événement organisé par l'association rouennaise Fiertés Colorées et qui a réuni plusieurs milliers de personnes.

Plusieurs milliers de personnes au départ de la marche place Saint-Marc, direction la friche Lucien.
Plusieurs milliers de personnes au départ de la marche place Saint-Marc, direction la friche Lucien. © Radio France - Sarah Saltiel-Ragot

Une foule immense qui recouvre la place Saint-Marc de Rouen en ce début d'après-midi, ce samedi 22 mai. Une foule composée surtout d'une jeunesse heureuse de se retrouver après une édition 2020 annulée à cause de la crise sanitaire. 

Une manifestation revendicative

Et si les participants et participantes tenaient à faire cette marche des fiertés, c'est aussi parce qu'il y a toujours des droits à revendiquer pour la communauté LGBTQI+ (Lesbiennes, gays, bisexuels, transgenre, queer, intersexe et autres) qui subi encore les discriminations. "Il y a encore des pays qui pratiquent la peine de mort pour les personnes gays et lesbiennes," rappelle Ambre, en tête du cortège. "L'accès aux soins reste compliqué," indique Rocks, "il y a encore beaucoup de médecins transphobes." 

Une marche qui permet donc de mettre en avant toutes les identités de genre et orientations sexuelles pour être mieux accepté dans la société. "On veut faire entendre qu'on est normaux !" affirme Emmanuel qui participe à sa première marche. Les discriminations existent toujours rappelle Rinko : "Aujourd'hui, on ne peut pas montrer qui on est à tout le monde et ce n'est pas quelque chose de normal." 

Beaucoup de jeunes parmi les manifestants réunis à Rouen.
Beaucoup de jeunes parmi les manifestants réunis à Rouen. © Radio France - Sarah Saltiel-Ragot

Une marche qui s'inscrit dans la "Quinzaine des fiertés"

Le mois de mai devait être le "Mois des fiertés", la situation sanitaire l'a transformé en "Quinzaine des fiertés", un événement mis en place par l'association rouennaise Fiertés Colorées. Des projections de films, des débats et ateliers se déroulent jusqu'à début juin à la friche Lucien à Rouen. Le programme est à retrouver ici. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess