Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

PMA : à Dijon, des femmes attendent avec impatience le vote de la loi

Par

Emmanuel Macron l'avait promis, la PMA sera ouverte à toutes les femmes. C'est l'un des volets de la loi de bioéthique, de retour cette semaine devant l'Assemblée Nationale. Malgré plus de 2.000 amendements, à Dijon ses défenseurs restent optimistes et attendent le texte avec impatience.

Le projet de loi ouvrant l'accès à la PMA aux femmes seules et aux couples de femmes est de retour à l'Assemblée Nationale Le projet de loi ouvrant l'accès à la PMA aux femmes seules et aux couples de femmes est de retour à l'Assemblée Nationale
Le projet de loi ouvrant l'accès à la PMA aux femmes seules et aux couples de femmes est de retour à l'Assemblée Nationale © Radio France - Leyla Vidal

Le CHU de Dijon est à la pointe en matière de Procréation médicalement assistée (PMA) mais comme partout ailleurs en France, les femmes seules ou couples de femmes ne peuvent pas bénéficier de ses services et de son expertise en la matière. Une situation qui pourrait changer à l'avenir avec la loi de bioéthique , qui ouvre la PMA à toutes les femmes, dont le projet de loi est de retour depuis ce lundi 27 juillet devant l'Assemblée Nationale avec quelques 2.300 amendements.

Publicité
Logo France Bleu
Toutes les femmes pourront peut être avoir accès à la PMA © Maxppp - Vanessa MEYER

Une loi très attendue par certaines dijonnaises

Cette loi ouvrant l'accès à la PMA est très attendue par les couples de femmes ou les femmes seules qui rêvent d'avoir un enfant. A Dijon, c'est le cas de Nathalie* (*prénom d'emprunt pour préserver l'anonymat) qui vit seule et voit le temps de son horloge biologique s'accélérer. Cela fait maintenant trois ans qu'elle a entamé les démarches pour bénéficier d'une insémination artificielle pour avoir un enfant. Dans son cas, cela ne peut se faire qu'en Espagne. Cela coûte très cher, 1 500 euros pour l'insémination, auxquels il faut ajouter tous les frais annexes comme les trajets et les consultations avec en prime la barrière de la langue. "On est plus traité comme des clients plutôt que des patients" explique Nathalie qui attend que l'accès à la PMA, lui permette enfin de ne plus être considérée comme une "hors la loi" et que son désir d'enfant ne soit plus considéré comme "un caprice".    

La PMA, un parcours difficile

La PMA reste un parcours difficile à vivre pour toutes celles qui y ont recours. Il ne suffit pas de faire un câlin pour tomber enceinte. Il y a également l'âge et le fait de voir toutes ses copines avoir des enfants. Mais c'est aussi physiquement et psychiquement que la PMA a des conséquences, car les hormones influent sur l'humeur et le corps.   

Les femmes et couples concernés ont d'ailleurs désormais une association qui les écoute et les aide à Dijon. "PMA Dijon : vivons l'émotion, ensemble !" créée en mars 2020. Si à la base, elle accueille en majorité des couples hétéros qui ont recours à la procréation médicale assistée, sa présidente, Ludivine Lima, y accueille aussi volontiers les femmes seules ou les couple de femmes, "qui ont aussi beaucoup à nous apprendre" explique la présidente. "On ne peut pas laisser des gens qui sont dans ce parcours tellement difficile, avec des termes qu'on peut comprendre à l'association" ajoute Ludivine Lima. 

Le logo de l'association créée à Dijon en mars dernier - PMA Dijon, vivons l'émotion, ensemble !

L'association "PMA Dijon, vivons l'émotion ensemble", outre un groupe sur Facebook, propose aussi des cafés-rencontres, des "marrainages" pour épauler les personnes qui ont recours à la PMA ou encore des ateliers bien être. 

La situation à Dijon

Le centre d’AMP du CHU Dijon Bourgogne réalise plus de 800 fécondations in vitro, plus de 500 transferts d’embryons décongelés et plus de 200 inséminations par an.

En 2018, avec un taux de réussite de 27,5 %, il se classe au 3ème rang parmi les 100 centres de PMA et FIV en France ! Ce taux dépasse largement celui de la moyenne nationale qui s’élève à 20,5% :

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu