Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Fusillade dans les rues de Strasbourg : l'hypercentre bouclé par la police.

Attaque mortelle à Strasbourg : ce que l'on sait

Société

France-Belgique : les liens belges du Poitou avant la demi-finale du Mondial

lundi 9 juillet 2018 à 17:56 Par Manon Vautier-Chollet, France Bleu Poitou

La France affronte la Belgique en demi-finale de la Coupe du monde demain. Et à Poitiers, depuis 1940, une copie officielle du célèbre Manneken-Pis est exposée au commissariat.

Ce manneken-Pis est l'une des six copies officielles sur la planète.
Ce manneken-Pis est l'une des six copies officielles sur la planète. - Police Nationale

Poitiers, France

Pourquoi l'une des six copies officielles du Manneken-Pis se trouve-t-elle à Poitiers ? L'histoire commence pendant la Seconde Guerre mondiale. "En mai et juin 40, avec l'avancée des troupes allemandes, les services belges se replient en France et choisissent d'être à Poitiers" explique Mathias Aggoun, directeur de l'Office du tourisme de Grand Poitiers. 

C'est la très belle entre la Belgique et Poitiers

Pendant 26 jours, Poitiers va alors devenir la capitale de la Belgique. "En remerciement de l'accueil que les français ont fait aux Belges, la police belge va offrir le Manneken-Pis à la police française." Pour Mathias Aggoun "c'est la très belle entre la Belgique et Poitiers." 

Poitiers capitale de la Belgique pendant 26 jours

Mardi soir sur le terrain la France et la Belgique seront adversaires, "clairement le match de l'amitié" pour Mathias Aggoun. Vincent Stephens, Belge né près de Bruxelles, qui travaille aujourd'hui dans un food truck poitevin qui propose des frites belge, confirme : "pour moi il n'y aura pas de perdant, même si j'ai une préférence pour la Belgique." 

Le Manneken-Pis est aujourd'hui visible dans le hall du commissariat de Poitiers. - Aucun(e)
Le Manneken-Pis est aujourd'hui visible dans le hall du commissariat de Poitiers. - Police Nationale