Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Poitiers :"C'est pas cohérent", l'incompréhension des 65-74 ans "oubliés de la vaccination" contre la Covid 19

-
Par , France Bleu Poitou

Les vaccins contre le Covid 19 sont accessibles aux plus de 75 ans depuis le mois de janvier et grâce à l'arrivée du vaccin d'AstraZeneca également aux personnes âgées de 50 à 65 ans. Mais quid des Français qui ont entre 65 et 74 ans ? A Poitiers, ils s'impatientent.

Début des vaccins contre le coronavirus à l'hôpital de Niort
Début des vaccins contre le coronavirus à l'hôpital de Niort © Radio France - Noémie Guillotin

"La campagne de vaccination se poursuit et s’amplifie", c'est ce qu'a précisé ce jeudi 25 février Jean Castex, le Premier ministre. 4,8 millions de personnes ont déjà pu bénéficier d'une injection du vaccin et 2,2 millions ont eu les deux doses et sont donc complètement vaccinées. Ce sont des personnes de plus de 75 ans ou qui sont "atteintes de comorbidité". 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Grâce à l'arrivée du vaccin AstraZeneca, les personnes qui ont entre 50 et 65 ans et qui sont "atteintes de comorbidité" peuvent désormais aussi se faire vacciner. 

Mais quid de ceux qui ont entre 65 et 74 ans et qui n'ont aucun facteur aggravant ? Ils pourront être vaccinés à partir de début avril a précisé Jean Castex.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Plus de 7 millions de "jeunes séniors oubliés de la vaccination"

Ils sont 7,3 millions de Français de "jeunes seniors" et ne peuvent pas bénéficier d'un vaccin. Ils sont à la fois trop et pas assez âgés et ces "oubliés de la vaccination" attendent l'annonce de l'ouverture de la "phase 2" de la vaccination avant impatience. 

C'est pas vraiment juste et ce n'est pas vraiment intelligent

"C'est pas vraiment juste et ce n'est pas vraiment intelligent non plus je pense. Pourquoi vacciner les moins de 65 et les plus de 75 et laisser le créneau entre les deux en déshérence ? C'est pas cohérent !", s'indigne Annie, 66 ans. 

Même frustration pour Dominique, 70 ans. Alors quand elle va garder ses petits enfants elle fait très attention. "C'est pas normal mais bon j'ai un masque toute la journée, on s'éloigne et voilà ! On a hâte de pouvoir se faire vacciner." 

C'est pas de chance d'être dans cette tranche d'âge !

Brigitte, 66 ans aussi veut se faire vacciner au plus vite, alors elle a pris les devants. "J'ai dit à ma docteure que dès qu'il y aurait un vaccin, je voudrai être sur la liste. C'est pas de chance d'être dans cette tranche d'âge !"

Certains comme Jean Pierre 69 ans sont même très énervé contre les pouvoir public. "Cette gestion est catastrophique. Il n'y a aucune vision, c'est au jour le jour", juge-t-il. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess