Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Poitiers : pas d'obole pour les vieilles bagnoles

-
Par , France Bleu Poitou, France Bleu Gironde

En 2020, l'amicale des passionnés des véhicules anciens n'a pas touché sa subvention annuelle. Pour les 20 ans de l'association, le président réfléchit à ne plus passer par Poitiers lors de sa parade. La municipalité se défend de toute idéologie écologiste et prône l'erreur administrative.

L'amicale des passionnés de véhicules anciens à Poitiers n'a pas touché sa subvention de 2.000 euros pour l'année 2020.
L'amicale des passionnés de véhicules anciens à Poitiers n'a pas touché sa subvention de 2.000 euros pour l'année 2020. - DR

"C'est un nouveau coup des idéologues écologistes". Du moins, c'est ce que laisse entendre Henry Babuchon, le président de l'amicale des passionnés de véhicules anciens. Tous les ans, lui et son association organisent la traversée de Poitiers avec des véhicules de collection. Mais en 2020, l'association n'a pas touché les 2.000 euros de subvention de la mairie de Poitiers, subvention perçue depuis la création de l'amicale, en 2001. "On nous a sucré notre subvention !" s'agace le président de l'association. Alors pour leur 20 ans, Henry Babuchon réfléchit à changer l'itinéraire de la traversée et éviter Poitiers : "C'est une manifestation qui attire beaucoup de spectateurs. Avec le bureau régional, nous allons décider si nous partons de Poitiers ou non. Il y a déjà pas mal de communes qui nous ont appelé, des maires de l'agglomération du Grand Poitiers prêts à nous soutenir et à accueillir notre traversée."

Une erreur administrative

Pour 2021, Henry Babuchon a été informé par la mairie de Poitiers de faire sa demande de subvention auprès de la communauté urbaine, et plus auprès de la ville. Interrogée, la municipalité se défend. Clémence Pourroy, déléguée au patrimoine, à l'archéologie et au tourisme, s'est occupée du dossier de subvention et c'est elle qui a redirigée Henry Babuchon vers l'agglomération. Mais pour elle, il n'y a pas matière à voir une quelconque idéologie derrière cette absence de subvention : "Techniquement, la subvention n'a pas été supprimée. Comme l'événement concerne Grand Poitiers et pas seulement la commune, nous l'avons redirigé vers l'agglomération pour sa demande de subvention de 2021.. Mais nous avions acté que la demande de subvention de 2020 passerait chez nous car l'événement était déjà passé."

Et si la dite subvention n'est toujours pas arrivée dans les caisses de l'association, la conseillère municipale évoque une "erreur administrative" : "Il y a eu un souci administratif, c'est regrettable mais la subvention 2020 sera bien donnée de manière rétroactive." Pour la municipalité écologiste, il n'y a pas de combat contre les véhicules anciens "qui sortent une ou deux fois par an". "Ne nous faisons pas passer pour de dangereux idéologues, ce n'est pas la question !" conclut Clémence Pourroy.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess