Société

Pokémon Go : Najat Vallaud-Belkacem ne veut pas de Pokémon rares dans les établissements scolaires

Par Marina Cabiten, France Bleu lundi 29 août 2016 à 13:01

Najat Vallaud-Belkacem souhaite éviter les cohues liées aux Pokémon dans les établissements scolaires
Najat Vallaud-Belkacem souhaite éviter les cohues liées aux Pokémon dans les établissements scolaires © Maxppp - Thomas Padilla

La ministre de l'Éducation nationale a annoncé lundi avoir contacté l'éditeur du jeu vidéo Pokémon GO. Najat Vallaud-Belkacemn souhaite que les établissements scolaires soient dépourvus de Pokémon rares, pour éviter des attroupements.

Quand Pokémon Go devient une affaire d'État : la ministre de l'Éducation nationale Najat Vallaud-Belkacem a annoncé lundi avoir contacté l'éditeur de jeux vidéos Niantic, pour lui demander de ne pas laisser apparaître de Pokémon rares dans les établissements scolaires.

Éviter les attroupements

La ministre entend ainsi préserver la tranquillité des écoles, collèges et lycées. Elle craint qu'en cas d'apparition de Pokémon rares, des "attroupements" puissent être provoqués par les fans du jeu qui consiste à attraper ces bêtes virtuelles dans des lieux bien réels.

Plusieurs journalistes présents à la conférence de presse de rentrée de Najat Vallaud-Belkacem ont relaté ses propos.

Les directeurs d'établissements aussi peuvent contacter l'éditeur

Certains directeurs de collèges et lycées voient déjà des enfants devant leurs portails, mais pas par impatience de reprendre les cours comme le rapporte ce lundi Europe 1. Ils viennent y jouer à Pokémon Go, car certains établissements sont dans ce jeu de réalité augmentée ce qu'on appelle des Pokéstops ou des arènes, des lieux stratégiques dans cet univers.

Le ministère a également précisé que, le cas échéant, les directeurs pouvaient demander à l'éditeur Niantic d'enlever leur établissement de cette liste de lieux particulièrement sollicités par les chasseurs de Pokémon.

Partager sur :