Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La photo d'un repas servi dans une maison de retraite à Brest fait polémique

-
Par , France Bleu Breizh Izel, France Bleu

Le petit-fils d'une résidente de l'Ehpad Louise Le Roux, géré par la ville de Brest, s'est indigné sur les réseaux sociaux d'un plateau repas servi à sa grand-mère. Un message qui déchaîne les passions : plus de 18 000 réactions en cinq jours. Directement critiquée, la mairie répond aux accusations.

Ce plateau repas servi pour le dîner du samedi 20 février a suscité des milliers de réactions sur Facebook.
Ce plateau repas servi pour le dîner du samedi 20 février a suscité des milliers de réactions sur Facebook. - Rénald Macqueron

Une tasse de soupe, un ramequin de semoule, une petite portion de fromage, deux tranches de pain, un carré de beurre et une compote industrielle. C'est le contenu du plateau repas servi pour le dîner du samedi 20 février à l'Ehpad Louise Le Roux à Brest (Finistère). Le petit-fils d'une résidente a publié la photo sur son compte Facebook, peu après sa visite. Photo accompagnée d'un texte très critique à l'égard de la ville de Brest, propriétaire de cette maison de retraite du quartier des Capucins, qui héberge 85 pensionnaires.

Un coup de gueule devenu viral

D'après Rénald, habitant de Roscoff, "tous les résidents se plaignent de la nourriture et rien ne change. Jamais un légume frais (uniquement du surgelé de l'aveu même du cuisinier), des plats devant lesquels les résidents sont obligés de demander au personnel ce qu'ils ont dans leur assiette, tellement ça ne ressemble à rien. Voilà comment la ville de Brest s'occupe de ses vieux. Et ce n'est pas un Ehpad pour indigents : le prix du séjour dépasse largement la retraite versée à la majorité des résidents." 

ECOUTEZ le témoignage de Rénald

Le message est massivement relayé : 9 400 partages, plus de 5 800 réactions et quelque 3 200 commentaires en cinq jours. "J'ai été un petit peu dépassé par la chose, reconnaît l'auteur. Dès qu'on parle des personnes âgées, j'ai l'impression qu'il y a une émotion qui se crée et beaucoup de gens ont des choses à dire. L'écho a été vraiment au-delà de ce que j'espérais. Je ne m'attendais pas à ce que ce soit autant relayé, un peu partout en France et même ailleurs."

La mairie de Brest précise

Directement mise en cause, la municipalité tient à rectifier certaines affirmations erronées. Contrairement à ce qui est avancé, 50% de légumes frais sont servis dans cet Ehpad. "On a fait le choix de maintenir des cuisines et des cuisiniers dans l'établissement, et les résidents et leurs familles sont même associés via des commissions de menus" dit-on à la mairie de Brest.

Par ailleurs, ce plateau repas ne serait pas représentatif : les dîners du week-end sont simplifiés car préparés par une équipe restreinte. Ce que confirment les menus de la quinzaine du 15 au 28 février, que nous avons pu consulter. Quant à la tasse dans laquelle est servie la soupe, elle possède deux anses pour permettre aux personnes âgées de manger en toute autonomie.

Ce "bad buzz" est assez mal vécu au sein de l'établissement comme au centre communal d'action sociale (CCAS) ou à l'hôtel de ville : "les personnels en bavent depuis des mois à cause du Covid, et ils sont mis en cause sur les réseaux sociaux. On aurait préféré que ce monsieur contacte d'abord la directrice." Rénald s'est justement vu proposer un échange téléphonique ce jeudi avec la directrice de l'Ehpad, et des représentants du CCAS et de la ville de Brest. Il a demandé à connaître la part du budget consacré aux repas dans cette structure. Une question restée sans réponse.

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess