Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Polémique sur le voile : 200 personnes à Besançon pour soutenir la mère belfortaine

Un peu plus de 200 personnes se sont rassemblées ce mercredi à Besançon. Un rassemblement pour défendre la laïcité et soutenir la mère voilée prise à partie par un élu du Rassemblement National lors d'une séance du conseil régional de Bourgogne Franche-Comté à Dijon.

Près de 200 personnes rassemblées devant le siège de la Région Bourgogne-Franche Comté à Besançon.
Près de 200 personnes rassemblées devant le siège de la Région Bourgogne-Franche Comté à Besançon. © Radio France - Christophe Mey

Besançon, France

Plus de 200 personnes se sont retrouvées ce mercredi devant le siège de la région Bourgogne Franche-Comté, square Castan à Besançon, à l'appel d'un collectif citoyen. Un rassemblement contre la haine, pour la laïcité et pour soutenir la maman voilée prise à partie vendredi dernier par un élu du Rassemblement National lors d'une séance publique du Conseil régional à Dijon.

Un rassemblement marqué par la présence inattendue de la présidente du Conseil régional Marie-Guite Dufay, qui a pris le micro pour remercier les participants de leur soutien. " La maman, les institutrices, les animateurs qui accompagnaient les enfants, ont besoin de ce soutien, tellement ce qu'ils ont vécu est extrêmement violent, signe d'une société qui ne va pas bien", a déclaré Marie-Guite Dufay, qui a rencontré ce mardi à Belfort la maman et son entourage. "Je leur ai dit qu'il y avait une immense partie du pays qui étaient pour eux, mais c'est vrai qu'ils ne voient pour l'instant que les tweets abominables , les paroles de rejet et de vindicte. Mais la loi les protège, et la loi doit continuer à les protéger". 

La présidente du Conseil régional marie-Guite Dufay a pris la parole. - Radio France
La présidente du Conseil régional marie-Guite Dufay a pris la parole. © Radio France - Christophe Mey

Vendredi, Julien Odoul, membre du bureau national du RN et président du groupe RN à l'assemblée régionale, avait demandé qu'une mère d'élève musulmane qui accompagnait une sortie au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté retire son voile. Les élus du RN avaient ensuite quitté la salle, avant de dénoncer une "provocation islamiste".  Depuis cet épisode, filmé et visionné des millions de fois, la polémique n'a cessé d'enfler, malgré la tentative du Premier ministre Edouard Philippe de clore le débat.

"On est en train d'infliger à nos enfants une blessure qui leur fait intégrer le fait que ce sont des citoyens à part", estime Fatiah, une bisontine présente au rassemblement,  "aujourd'hui je suis venue dire: non, nous sommes des citoyens à part entière". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu