Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Polémique sur un élevage de chiens en Dordogne : il n'y a pas de maltraitance pour la préfecture

-
Par , France Bleu Périgord, France Bleu

La préfecture de la Dordogne vient de rendre ses conclusions après la diffusion d'images polémiques sur un élevage de chiens de chasse. L'association One Voice dénonce des maltraitances, mais il n'y en a pas, affirme la préfecture.

L'association a publié plusieurs vidéos sur cet élevage périgourdin. Capture d'écran.
L'association a publié plusieurs vidéos sur cet élevage périgourdin. Capture d'écran. - One Voice

Dordogne, France

Les chiens de chasses que l'on voit sur les images de One Voice vont bien assure la préfecture de la Dordogne. 

Au début du mois de septembre, l'association de protection animale a publié des photos et des vidéos pour dénoncer les conditions de vie de ces chiens. Elle affirme que les chiens sont malades et qu'ils reçoivent de la nourriture pourrie. Suite à l'émotion suscitée par ces images, la préfecture a mandaté de nouveaux contrôles.

"Il n'y a pas de situation de maltraitance"

Le 4 octobre dernier, la préfecture a mandaté un vétérinaire dans cet élevage au nord du département. Selon ce vétérinaire, les chiens sont dans un état "normal", ils ont "une nourriture adaptée" et "il n'y a pas de situation de maltraitance animale sur le site".

Le propriétaire de cet élevage est sous le coup d'une mise en demeure pour réduire le nombre de ses chiens, à 45 au maximum. Il a jusqu'au 15 décembre pour le faire. 

Ce samedi 12 octobre, une quarantaine de personnes ont manifesté à Périgueux pour demander la fermeture de cet élevage et le sauvetage de tous les chiens

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu