Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Conflit à la police municipale de Châteauroux : " la position de la ville n'a pas changé et ne changera pas "

vendredi 13 juillet 2018 à 13:56 Par Régis Hervé, France Bleu Berry

"Les brigades de nuit de la police municipale sont abandonnées pour ce weekend" C'est ce qu'a indiqué ce vendredi Martine Trigaud, responsable de la CFDT à la ville de Châteauroux. La municipalité elle, s’inscrit en faux et souligne que sa position n'a pas changé et "ne changera pas"

" La position de la ville n'a pas changé d'un iota "
" La position de la ville n'a pas changé d'un iota " © Maxppp - Sami Belloumi

Châteauroux, France

"On y voit une petite avancée, un signe du maire" Martine Trigaud, responsable de la section CFDT à la ville de Châteauroux analyse ainsi la décision du maire de "redéployer" les effectifs de la Police Municipale, compte tenu des éventements du weekend : 13/14 juillet et finale de la coupe du monde. Pour la syndicaliste, la ville a décidé "d'abandonner les brigades de nuit ce weekend ; en conséquence, les policiers municipaux qui devaient être en grève font un geste de leur côté et ont décidé de reprendre le service pour sécuriser les manifestations du weekend" Voilà pour l'analyse de la CFDT. 

Un redéploiement des effectifs : Martine Trigaud de la CFDT y voit "un signe, une avancée de la part du maire"

La municipalité elle, est très claire : rien n'est remis en cause : "Les effectifs sont simplement redéployés pour tenir compte des festivités du 14 juillet et la finale de la coupe du monde dimanche  sur le parvis d''Equinoxe : rien n'est suspendu ou abandonné

" Les brigades de nuit auront bel et bien lieu" Alexis Rousseau-Jouhennet, responsable communication de la ville de Châteauroux

La mise en place des brigades de nuit à Châteauroux se fait dans la douleur. Chaque week-end, le vendredi et le samedi, une équipe de trois policiers municipaux doit sillonner l'hyper centre de de 22h à 7h pour renforcer la sécurité en ville notamment à la sortie des bars. La CFDT, qui estime que les moyens sont insuffisants, réclame aussi une indemnité compensatrice supplémentaire.  Le maire de Châteauroux, Gil Avérous souligne lui que "les fonctionnaires ont des droits mais aussi des devoirs"

"Ceux qui ne veulent pas travailler dans ces conditions là, ont tout loisir d'aller travailler dans d'autres polices municipales" Gil Avérous, maire de Châteauroux

La ville compte 23 policiers municipaux et six agents affectés au centre de supervision urbaine (surveillance des images des caméras de surveillance) qui eux, maintiennent leur mouvement de grève ce weekend.