Société

Pollution de l'air : la vitesse réduite en Mayenne à partir de lundi

Par Fabien Burgaud, France Bleu Mayenne dimanche 22 janvier 2017 à 16:42

A partir du lundi 23 janvier, la préfecture estime nécesaire de réduire la vitesse sur les routes à cause de la pollution aux particules fines.
A partir du lundi 23 janvier, la préfecture estime nécesaire de réduire la vitesse sur les routes à cause de la pollution aux particules fines. - Préfecture de la Mayene

Le seuil d'alerte aux particules fines est activé en Mayenne, à partir de lundi. L'ensemble des Pays de la Loire mais aussi la Bretagne et la Normandie sont concernés. Conséquence, il faudra lever le pied sur les routes : sur tout le réseau, la vitesse est abaissée de 20 km/h.

Après 3 jours d'une procédure d'information, cette fois le seuil d'alerte de pollution aux particules fines est activé en Mayenne, selon Air Pays de la Loire. Première conséquence dès lundi matin et pas des moindres : la vitesse maximale sur tout le réseau autoroutier et routier en 2x2 voies du département (périphérique inclus) est abaissée de 20km/h, sans descendre en dessous de 70km/h (de 130 à 110 km/h, de 110 à 90 km/h et de 90 à 70 km/h). "Tant qu'il ne pleut pas, les particules fines restent dans l'atmosphère. Et à force de les accumuler, on passe le seuil d'alerte, explique-t-on à la préfecture du département. Les premières prévisions font été d'un seuil d'alerte jusqu'au jeudi 26 janvier". Soit autant de jours où la limitation de vitesse s'applique. Les panneaux autoroutiers alerteront les automobilistes. La préfecture espère "un geste citoyen" des automobilistes pour limiter la durée de cet épisode de pollution.

L'indice de pollution en Mayenne est de 9/10, un indice mauvais mais dans la moyenne des autres départements des Pays de la Loire. Il est conseillé, notamment par la préfecture, de maîtriser la température chez soi, de privilégier les transports en commun, d'éviter d'utiliser les cheminées à foyer ouvert ou encore limiter tout brûlage à l'air libre pour les agriculteurs.