Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Pollution de l'air à Rennes : la vitesse sur la rocade sera baissée de 20km/h

-
Par , France Bleu Armorique

La préfecture d'Ille-et-Vilaine a décidé, avec le concours de la ville et de Rennes Métropole, d'expérimenter une limitation de la vitesse à 70km/h sur les rocades ouest et sud. 90km/h sur les rocades est et nord. L'expérience commencera en septembre 2015 et durera 1 an.

Annonce de la limitation de la vitesse à Rennes
Annonce de la limitation de la vitesse à Rennes © Radio France - Quentin Chillou

Lundi 4 mai, le président de Rennes Métropole Emmanuel Couet, la maire de Rennes Nathalie Appéré et le préfet d'Ille-et-Vilaine Patrick Strzoda, ont annoncé plusieurs mesures pour lutter contre la pollution de l'air dans l'agglomération rennaise.

Parmi elles, la limitation de la vitesse sur la rocade de Rennes. Elle est actuallement de 90km/h sur les portions ouest et sud ; et de 110km/h pour les portions nord et est (de la porte de Saint-Malo à la porte de Beaulieu). Dès septembre 2015, les automobilistes devront rouler 20km/h moins vite.

"Les particules fines proviennent à 45% du trafic routier"

Patrick Strzoda, préfet d'Ille-et-Vilaine, explique sa décision de limiter la vitesse sur la rocade de Rennes -

Les principaux axes d'accès à Rennes sont eux toujours à l'étude. Considérant les bouchons qui pourraient se former aux heures de pointe, des baisses de vitesse sur ces 2x2 voies ne sont pas non plus à exclure. Le préfet a toutefois bien insisté : "c'est une expérimentation. En septembre 2016, nous analyserons les données scientifiques ". Données qui sont collectées par l'association Air Breizh.

Gratuité des transports en commun systématique

Autre mesure : le réseau de bus et de métro de Rennes sera gratuit dès lors que le seuil d'alerte dépassera les 48 heures consécutives. Le coût de "50 et 100 mille euros par jour", selon Emmanuel Couet, sera pris en charge par la Métropole.

Emmanuel Couet, président de Rennes Métropole, sur la gratuité du bus et du métro

Cela avait déjà été le cas lors des pics de pollution de ces derniers mois, mais la gratuité arrivait souvent trop tardivement.

Une mesure impopulaire

La ville et la Métropole avaient déjà évoqué le sujet ces derniers temps. Une baisse de la vitesse généralisée à 80km/h était envisagée. La préfecture l'a voulu à 70, car sinon "les effets n'auraient pas été assez significatifs ", selon le préfet.

"Tout le monde comprendra que si on veut lutter efficacement contre la pollution, il y a des comportements à changer"

Devant le tollé qui s'annonce chez les usagers de la rocade, Nathalie Appéré, maire de Rennes, veut croire dans la compréhension des Rennais : "[ils] sont sensibles à la question de la qualité de l'air, et convaincus que chacun a une part de la solution ".

Limiter la vitesse sur la rocade... ça ne va pas plaire à tout le monde ! Reportage

La Bretagne exposée à la pollution continentale

C'est le beau temps, couplé à la pollution habituelle de l'agglomération, qui sont responsables des pics de particules fines en Haute-Bretagne. Selon Fréderic Venien, président de Air Breizh, "habituellement grâce aux vents d'ouest, l'atmosphère est nettoyée, voire lessivé e". L'anticyclone des Acores laisse venir des vents depuis le bassin parisien, ce sont eux qui font la différence.

Fréderic Venien, président de Air Breizh -

Choix de la station

À venir dansDanssecondess