Société

Pollution : la Préfecture aux abonnés absents

Par Martine Bréson, France Bleu Paris Région et France Bleu Alsace mercredi 12 mars 2014 à 16:43

Pollution à Paris
Pollution à Paris © Radio France/Lorrain Sénéchal

Le préfet qui gère la zone de défense et de sécurité de Paris n’a pris aucune mesure alors qu’Airparif a signalé ce mercredi, un peu avant 10h00, que le seuil d’alerte aux particules fines serait dépassé en Ile-de-France. La Préfecture a bien été informée par Airparif de cette nouvelle journée d’alerte à la pollution puisqu’elle a même retweeté l’information mais elle n’est pas allée plus loin.

Avec un indice classé comme très élevé, supérieur à 100 à Paris et dans toute l’Ile-de-France pour les particules fines, le préfet aurait dû prendre une mesure de limitation de vitesse ou de renforcement des contrôles techniques des véhicules. Il aurait aussi dû donner des recommandations sanitaires particulières pour les personnes fragiles.

Cela n’a pas été fait.

Pollution pref de police tweeter - Radio France
Pollution pref de police tweeter © Radio France
Au service communication de la préfecture on a du mal à expliquer ce loupé jugé "inquiétant" . Un peu plus tard, pour expliquer ce silence, une chargée de communication indique qu'un collège d'experts se réunit depuis le début d'après midi pour mettre au point un communiqué qui sera transmis.

Cela dit, au moment où nous écrivons ces lignes (16h40), rien n’a bougé . Toujours aucune nouvelle des services de l’Etat sur cette journée de grosse pollution qui concerne quand même 12 millions d’habitants.

Partager sur :