Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Puy-de-Dôme : Christophe le "barbier pirate" de Pont-du-Château !

vendredi 31 août 2018 à 18:17 Par Eric Le Bihan, France Bleu Pays d'Auvergne

Portrait d'un coiffeur-barbier pas comme les autres à l'occasion de la journée mondiale de la barbe. Christophe "le pirate" a transformé un ancien appartement en salons multifonctions à Pont-du-Château. Le rebelle de la feuille de chou partage sa passion comme un art de vivre en collectivité.

Christophe "le pirate" dans son repère à Pont-du-Château
Christophe "le pirate" dans son repère à Pont-du-Château © Radio France - Eric Le Bihan

Pont-du-Château, Puy-de-Dôme, France

Ce samedi 1er septembre, on célèbre la journée mondiale de la barbe ! C'est un fait, de plus en plus d'hommes se laissent pousser la barbe. Par effet de mode, par esthétisme ou simplement par flemme de se raser. L'occasion de mettre à l'honneur le métier de coiffeur-barbier. Direction Pont-du-Château (Puy-de-Dôme) dans un salon vraiment pas comme les autres : "le repère". Un ancien appartement, situé au 35 bis avenue de la gare, dont les pièces sont désormais occupées par un salon pour hommes donc, mais aussi un autre pour femmes (tenue par sa femme), un salon de beauté, un studio photos, une salle de jeux pour les enfants et une cuisine ouverte. Il n'est pas rare que les "clients" viennent avec leurs propres capsules de café. Comme à la maison. En fait, le repère, c'est bien plus qu'un commerce, c'est un concept, un lieu de partage et une philosophie de vie.

Plus artiste qu'artisan, le "pirate" noue un lien amical avec sa clientèle  - Radio France
Plus artiste qu'artisan, le "pirate" noue un lien amical avec sa clientèle © Radio France - Eric Le Bihan

Des clients dans toute la France

Pour preuve, le patron des lieux, Christophe, surnommé le pirate ! Peu commode de prime abord, un peu bourru, mais finalement sans filtre, bavard et généreux. Coiffeur à Billom, il a donné une nouvelle dimension à sa passion en arrivant "à Pontduch' il y a 4 ans". Petit, trapu, barbu évidemment, look rock n'roll et copieusement tatoué, Christophe a construit sa réputation sans concession, ni promotion. Sa réputation, il l'a construite par le bouche-à-oreille et ses nombreux déplacements dans l'hexagone, au gré des festivals et autres foires et salons. Ces clients, qu'il considère pour beaucoup comme des amis, affluent de la France entière.    

Des produits sans silicone, sans paraben et autre saloperie" - Christophe

Christophe n'a pas fait d'entorse à son éthique en utilisant des produits de l'industrie. Il a mis quatre ans à concevoir et faire valider ses propres crèmes et lotions bio "sans silicone, sans paraben et autre saloperie". Par principe. Quitte à ne faire qu'une marge très réduite à la vente. "la journée mondiale de a barbe, c'est une bonne opportunité pour mettre en avant les artisans", concède le pirate, mais "la journée mondiale de la barbe, c'est tous les jours pour moi. Ici, du barbu, j'en ai 365 jours par an. Si c'est pour permettre aux grosses entreprises de se faire encore plus de fric, ça me gène un peu. Maintenant le fait de venir voir des petits artisans et qu'on parle d'eux, c'est bénéfique pour tout le monde. Il y a des collègues qui travaillent très bien comme "French Barber" à Issoire ou encore "French Barber Shop" à Clermont-Ferrand".  

Notez que la famille du repère sera présente le dernier week-end (les 15 et 16 septembre) de la foire internationale de Clermont-Cournon à la Grande Halle d'Auvergne.