Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Pont-l'Abbé : le Souvenir Français lutte contre l'abandon des tombes des anciens combattants

-
Par , France Bleu Breizh Izel, France Bleu

De plus en plus de tombes d'anciens combattants sont déclarées en déshérence dans les cimetières, les familles ne pouvant plus les entretenir. À Pont-l'Abbé, des travaux ont été entrepris par le Souvenir Français pour préserver leur mémoire, avec la rénovation du carré des morts notamment.

François Fouré, délégué général dans le Finistère, et Noël le Quéré, président du comité du Souvenir Français dans le Pays Bigouden, ont oeuvré pour la réalisation de travaux dans le cimetière.
François Fouré, délégué général dans le Finistère, et Noël le Quéré, président du comité du Souvenir Français dans le Pays Bigouden, ont oeuvré pour la réalisation de travaux dans le cimetière. © Radio France - Adeline Divoux

De plus en plus de tombes sont déclarées en déshérence dans les cimetières français, y compris celle des anciens combattants. "C'est une faute mémorielle, car il est important pour nous de rendre honneur à toutes ces personnes mortes pour la France", indique François Fouré, le délégué général du Souvenir Français pour le Finistère. L'association organise des collectes tous les ans, entre le 29 octobre et le 2 novembre, pour faire perdurer le souvenir de ces personnes. Cela passe notamment par l'entretien de leurs tombes.

A Pont-l'Abbé (Finistère), l'association, aidée par la commune, a réalisé des travaux pour rénover le carré des morts du cimetière. "On a d'ailleurs retrouvé des noms de gens dont on ne se souvenait plus qu'ils étaient là", glisse François Fouré. Une tombe avec les corps de 3 anciens combattants a également été déplacée dans ce carré. "La famille de ces combattants ne pouvait plus s'en occuper", explique le délégué général dans le Finistère.

Un court-métrage pour sensibiliser

Cette année, le Souvenir Français a réalisé un film de 2 minutes, en collaboration avec l'Etablissement cinématographique photographique de la défense (ECPAD), pour sensibiliser sur l'importance de soutenir l'association. "Ce sont principalement des archives, tournées entre 1918 et le début des années 1920. C'est l'histoire de trois enfants d'une même famille qui partent à la guerre et tous les trois sont tués", glisse François Fouré. 

"Ce film montre la nécessité du Souvenir Français de faire la quête car tout a un coût : les croix, les plaquettes, les voyages scolaires aussi", insiste le délégué général de l'association dans le Finistère. "Derrière ce film c'est la mémoire et c'est ce qui va construire la citoyenneté des jeunes", ajoute-t-il. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess