Société

Pontmain : le pèlerinage du 17 janvier placé sous surveillance

Par Claudia Calmel, France Bleu Mayenne lundi 16 janvier 2017 à 18:00

La basilique de Pontmain le 15 août 2016
La basilique de Pontmain le 15 août 2016 © Maxppp - Joël Le Gall

Des milliers de pèlerins sont attendus ce mardi à Pontmain pour célébrer le 146ème anniversaire de l'apparition de la Vierge dans la commune mayennaise. Des centaines de gendarmes, de militaires et de bénévoles sont mobilisés pour assurer leur sécurité.

Les fidèles sont attendus par centaines pour le 146ème anniversaire de l’Apparition. C'était le 17 janvier 1871. La France est alors en guerre contre la Prusse. Et c'est dans ce contexte que quatre enfants auraient vu la vierge Marie dans une grange du village. Les cérémonies vont durer toute la journée. Et cette année, la question de la sécurité a été prise au sérieux.

Des gendarmes, des réservistes, des militaires…

Les célébrations ont été légèrement modifiées : la messe qui devait voir lieu à 7h30 à l'église a dû être annulée : le dispositif de sécurité ne pouvait pas être au complet pour cette heure-ci. Plusieurs dizaines de gendarmes et de réservistes mayennais sont mobilisés pour la journée, ils vont patrouiller sur le secteur. La gendarmerie qui a d'ailleurs installé une salle opérationnelle à Pontmain pour l'occasion. Ils seront épaulés par des militaires de l'opération Sentinelle, notamment venus d'Ille-et-Vilaine, comme pour les célébrations du 15 août dernier. C'est à ce moment-là que la sécurité était montée d'un cran à Pontmain : c’'était moins d'un mois après l'assassinat du père Hamel, ce prêtre tué, en pleine messe par 2 djihadistes à St-Etienne-du-Rouvray, près de Rouen, en juillet dernier.

Le plan de circulation de Pontmain a aussi été modifié la route qui arrive par le Nord (et qui se transforme en rue de Mausson et en rue Notre Dame) le long de la basilique sera fermée toute la journée. Les autorités ont voulu prendre les devants après l'attentat de Nice sur la promenade des Anglais. Les sacs des visiteurs seront fouillés à l'entrée de tous les lieux de prière par une centaine de bénévoles. Environ 3 et 5000 personnes sont attendues pour la journée. Un chiffre qui pourrait varier en fonction des conditions météo.