Société

Population légale: les départements littoraux progressent plus vite que les autres

Par Félix Mathieu, France Bleu La Rochelle vendredi 1 janvier 2016 à 19:26

Le site internet de l'INSEE Aquitaine Limousin Poitou-Charentes
Le site internet de l'INSEE Aquitaine Limousin Poitou-Charentes - INSEE

L'INSEE vient de publier son rapport sur la population légale dans la région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes. Il confirme l'attractivité de la côte: la population y augmente davantage que dans les terres. Autre enseignement, les agglomérations sont tirées par leurs communes périphériques.

5,84 millions d'habitants: c'est la population légale de notre nouvelle région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes, et ça en fait la 4e région la plus peuplée de France. Parmi les 12 départements de notre grande région, la Gironde compte pour elle-seule un quart de la population régionale. Ces nouveaux chiffres publiés par l'INSEE servent notamment de base à  l'attribution des dotations de l’État aux collectivités territoriales.

Une croissance démographique plus importante sur les départements côtiers

Après la Gironde et les Pyrénées-Atlantiques, la Charente-Maritime est le 3e département le plus peuplé de la région avec 633.417 personnes. Entre 2008 et 2013,  elle a gagné presque 22.000 habitants quand la Charente enregistrait une augmentation inférieure à 2000 personnes, pour un total de plus de 353.482 habitants. Un constat à l'image du reste de la région, où les départements littoraux progressent plus vite que ceux des terres. Deux départements du Limousin, la Corrèze et la Creuse, ont même perdu des habitants sur les cinq années observées par l'INSEE.

Les agglomérations croissent, pas les villes-centres

Dans la nouvelle région, plus de trois quarts des habitants vivent dans des communes d'au moins un millier d'habitants.  Si des villes-centres comme La Rochelle ou Angoulême voient leur population se contracter très légèrement, leur agglomération continue de gagner des habitants.

En général, cette perte se concentre sur leur unité urbaine alors que leur rayon d'influence reste dynamique, sous l'impulsion d'une périurbanisation croissante" - Rapport de l'INSEE

Et là encore, les agglomérations situées sur la côte progressent plus nettement que les autres: l'INSEE note une augmentation annuelle du nombre d'habitants de 6% à Clavette ou L'Houmeau, communes proches de La Rochelle.

Partager sur :