Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Port du masque à Paris : verbaliser ceux qui mangent un sandwich "serait absurde" pour la mairie

-
Par , France Bleu Paris

Depuis 8h, ce vendredi, le port du masque est obligatoire dans toutes les rues de la capitale mais la mairie demande des clarifications. "L'arrêté ne stipule pas qu'on puisse manger ou fumer", explique sur France Bleu Paris, Anne Souyris, ajointe en charge de la Santé Publique à la Mairie de Paris.

(photo d'illustration)
(photo d'illustration) © Maxppp - BENOIT LE BRETON

Le port du masque n'est finalement plus une obligation pour les joggeurs et les cyclistes, a précisé la préfecture de police de Paris ce vendredi, quelques minutes après l'entrée en vigueur de la mesure. Une première bataille de gagnée pour la mairie de Paris. Un peu plus tôt, le premier adjoint à la Mairie de Paris, Emmanuel Grégoire évoquait une mesure "absurde". En revanche de nombreux points sont encore à clarifier, notamment en ce qui concerne les fumeurs et les personnes qui souhaitent avaler un sandwich dehors.

"L’arrêté du préfet ne stipule pas d'exception, donc effectivement il n'est pas stipulé qu'on puisse manger ou fumer", reconnaît Anne Souyris, invitée de France Bleu Paris ce vendredi. L'adjointe à la maire en charge de la Santé publique indique que la ville va "regarder l'ensemble des situations" pour demander des "aménagements" à la préfecture. "Ce serait absurde de verbaliser" quelqu'un qui mange son sandwich, admet l'élue. 

Depuis 8h, ce vendredi, le port du masque est obligatoire à partir de 11 ans dans toutes les rues de la capitale et dans les trois départements limitrophes (Hauts-de-Seine, Val-de-Marne, Seine-Saint-Denis).  Cette mesure s'applique à tous les Parisiens ou Franciliens qui viennent travailler dans la capitale. 

Qui paiera les masques ? 

"C'est très important que l'Etat les prenne en charge, c'est ce qui va garantir l'égalité territoriale", appelle Anne Souyris qui demande la gratuité du masque pour tous. La Ville de Paris en fournit déjà aux plus précaires "dans les distributions alimentaires" et va en donner aux collégiens pour la rentrée.  

Il n'est pas question de verbaliser les contrevenants dans les quinze prochains jours, précise l'élue qui plaide pour un temps d’adaptation, d'explication et de pédagogie. Pour l'instant, aucune date précise n'a été évoquée. La loi prévoit 135 euros d'amende en cas de non respect du port du masque.

L'obligation de porter un masque partout à Paris pourrait s'appliquer un long moment, car "le Covid va être présent à Paris, sur une période assez longue", prévient Anne Souyris.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess