Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Port du masque : la maire de Valdoie et le préfet en opération prévention dans un supermarché

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

Accompagnés de policiers, le préfet du Territoire de Belfort et la maire de Valdoie, sont allés à la rencontre des parents d'élèves de deux établissements scolaires, ce mardi 22 septembre, avant de se rendre au Super U de la commune. Le port du masque est obligatoire partout à Valdoie depuis lundi.

Le préfet du Territoire de Belfort et la maire de Valdoie ont discuté une vingtaine de minutes avec le directeur du supermarché (au centre).
Le préfet du Territoire de Belfort et la maire de Valdoie ont discuté une vingtaine de minutes avec le directeur du supermarché (au centre). © Radio France - Thomas Vichard

Ils sont satisfaits du civisme des Valdoyens. La maire de la commune, Marie-France Céfis et le préfet du Territoire de Belfort, Jean-Marie Girier, ont rendu une visite improvisée aux parents d'élèves de l'école Victor Frahier, touchée ces dernières semaines par une fermeture pour cause de Covid, et aux clients du Super U. Ils voulaient vérifier que l'arrêté préfectoral obligeant le port du masque partout dans la commune était bien respectée. 

"Aucune pénalisation, de la pure prévention", assure l'élue. Dans le supermarché, aucun manquement n'a été constaté, les trois policiers qui les accompagnaient n'ont rien eu à faire. La maire et le préfet ont donc discuté avec le directeur du magasin pendant une vingtaine de minutes, notamment de la manière dont ses salariés vivent la situation sanitaire. Mais pour lui, l'arrêté ne change presque rien, puisque depuis le 1er septembre dernier il est obligatoire de porter un masque dans les lieux clos

Prochain public visé : les étudiants

"Nous voulions évaluer la situation et faire de la pédagogie. Mais on se rend compte qu'on n'a pas eu besoin d'en faire ! Nous sommes plutôt satisfaits de voir que ces mesures sont bien intégrées", explique Jean-Marie Girier. Le préfet du Territoire de Belfort entend continuer les missions de prévention sur le port du masque, notamment auprès des étudiants de l'UTBM. Une dizaine de cas positifs au coronavirus avaient été relevés dans les rangs de l'université à la mi-septembre

Le directeur du supermarché a montré au préfet et à la maire plusieurs photos des rayons vides de son établissement pendant le confinement
Le directeur du supermarché a montré au préfet et à la maire plusieurs photos des rayons vides de son établissement pendant le confinement © Radio France - Thomas Vichard

Jean-Marie Girier s'est également prononcé sur d'éventuelles mesures dans les bars, au lendemain des annonces préfectorales dans le Doubs, où une fermeture peut être prononcée six heures après le passage de la police en cas d'infraction. Pour le préfet du Territoire, ce n'est pas encore à l'ordre du jour, lui préfère la prévention. "Nous n'avons pas souhaité fixer pour le moment de contraintes trop fortes mais nous ne nous en empêcheront pas, en particulier dans des bars qui ne respecteraient pas le port du masque et qui pourraient à ce moment-là faire l'objet de fermeture administrative. Il faudra éventuellement des sanctions pour faire respecter et avoir un choc de responsabilité en la matière", détaille-t-il.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess