Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Port du masque obligatoire : à Toulouse, les jeunes séduisent différemment

-
Par , France Bleu Occitanie

Comment draguer avec un masque ? La question est on ne peut plus sérieuse pour certains Toulousains et Toulousaines. Avec le port du masque rendu obligatoire depuis ce mercredi dans certains secteurs de la ville, très festifs, il y en a qui changent leurs habitudes pour trouver l'amour.

Les rapports de séduction ont-ils changé avec le port du masque ?
Les rapports de séduction ont-ils changé avec le port du masque ? © Maxppp - NATHALIE SAINT - AFFRE

La crise sanitaire, on le sait, a bouleversé nos comportements. Et la drague n'y échappe pas. Depuis ce mercredi, le masque est obligatoire en extérieur sur les bords de Garonne à Toulouse, secteur très prisé par les jeunes fêtards, et lieu propice donc, aux rencontres amoureuses. Mais alors, le masque change-t-il les rapports de séduction ? 

_"_Ça pose légèrement problème dans le sens où l'humain a besoin de voir le visage, le sourire, ce sont des facteurs de drague, répond amusée Mathilde, étudiante de 26 ans en quête de l'âme sœur. Mais il y a le regard, il reste ces choses-là, subtiles, dans les comportements, dans les tenues, donc en soi le masque ne me dérange pas pour approcher quelqu'un s'il y a une discussion intéressante et ambiguë. " 

"Je n'ai pas testé !" assure de son côté Idriss. La drague masquée lui semble cependant plus complexe : "déjà qu'on ne voit pas entièrement la personne, on aura un autre avis, il y a une part de mystère, mais c'est un peu compliqué aussi." 

"Peux-tu retirer ton masque ?"

Engager une discussion ambiguë avec un inconnu qui porte un masque, c'est bizarre, estiment ces deux jeunes Toulousaines, qui préfèrent répondre "peux-tu retirer ton masque ?". Mais pour respecter les gestes barrières, elles ne sortent finalement plus autant qu'avant la crise sanitaire. Alors, elles préfèrent les sites et applications de rencontre pour séduire. 

"On est chez soi, on discute, et on sélectionne un peu plus la personne qu'on va voir, on fait attention à ce qu'elle soit négative au Covid-19, qu'elle ne représente pas de danger, confirme Mathilde, l'étudiante célibataire. Du coup ça deviennent plus mature comme comportement ce qu'on voit sur les réseaux, c'est plutôt intéressant."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess