Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Port du masque obligatoire à Toulouse : "on ne comprend pas" réagit une association de défense du vélo

-
Par , France Bleu Occitanie

Le port du masque obligatoire dans tout Toulouse depuis vendredi fait réagir les associations de défense du vélo. L'une d'entre elles estime que les cyclistes respectent déjà les gestes barrière et demande une dérogation au préfet.

Les associations de défense du vélo sont nombreuses à s'adresser aux préfets pour des dérogations.
Les associations de défense du vélo sont nombreuses à s'adresser aux préfets pour des dérogations. © Maxppp - Vincent Michel

La mesure du port obligatoire du masque à Toulouse, entrée en vigueur vendredi par arrêté préfectoral, ne satisfait pas les associations de cyclistes et de défense du vélo. L'association 2 pieds 2 roues a envoyé un courrier au préfet pour demander que la mesure ne soit pas appliqué aux cyclistes. 

Le masque, un danger pour la santé des cyclistes ?

"Cela va à l'encontre des préconisations de l'OMS" estime Boris Koslow, président de cette association de défense du vélo et des piétons. Sur son site internet, l'Organisation mondiale de la santé préconise de ne pas porter de masque lors des activités physiques, qui "peuvent réduire l’aisance respiratoire."

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

"Le vélo permet d'assurer les gestes barrière, on est toujours à plus d'un mètre des autres cyclistes qui nous suivent ou qu'on peut croiser, juge Boris Koslow. C'est quand même le moyen de transport qui a été soutenu et préconisé dans cette période de déconfinement pour assurer les gestes barrière, et là on ne comprend pas qu'on soit stigmatisés." 

"Deux poids, deux mesures"

Selon lui il y a "deux poids, deux mesures" entre les cyclistes, et les gens qui font du covoiturage dans un véhicule à habitacle fermé, où le port du masque n'est pas obligatoire mais vivement recommandé. 

Dans toutes les grandes villes françaises qui ont pris des mesures similaires, hormis Paris, le port du masque obligatoire concerne les piétons et cyclistes. La Fédération française des usagers de la bicyclette demande également aux préfets des dérogations.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess