Société

VIDEO - Portable au volant - "On peut devenir en moins d'une demi-seconde quelqu'un qui tue un enfant" : Emmanuel Barbe

Par Martine Bréson, France Bleu Paris Région vendredi 23 septembre 2016 à 8:45 Mis à jour le vendredi 23 septembre 2016 à 12:12

Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la Sécurité routière
Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la Sécurité routière © Radio France - Martine Bréson

Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la Sécurité routière, a parlé de la campagne contre le téléphone au volant, de la loi qui va obliger les entreprises à dénoncer leurs salariés en infraction routière et les conducteurs de deux-roues à porter des gants.

Le délégué interministériel à la Sécurité routière, Emmanuel Barbe, était l'invité de France Bleu à 8h10. Il a rappelé l'importance de ne pas téléphoner ou "textoter" quand on conduit. Une campagne pour lutter contre le portable au volant en d'ailleurs en cours. Il a aussi indiqué qu'une loi allait être votée en octobre 2016. Elle va rendre le port des gants obligatoire pour les conducteurs de deux-roues. Elle va aussi obliger les entreprises à dénoncer les salariés qui auront commis une infraction routière.

Regardez l'interview d'Emmanuel Barbe à la fin de cet article.

A retenir

Le portable au volant

"C'est une addiction, on a le sentiment que de plus en plus de personne ne peuvent pas s'empêcher, quand elles conduisent, de regarder leur téléphone mais le combat n'est pas du tout perdu d'avance... Quand vous regardez le téléphone, vous ne regardez pas la route... Vous, moi, on peut devenir en l'espace d'une demi-seconde quelqu'un qui tue un enfant, quelqu'un qui tue une personne qui traverse, et je pense que ça n'en vaut vraiment pas la chandelle... Entre conduire et téléphoner, il faut choisir, c'est incompatible".

Etre pris, le téléphone à la main au volant, c'est trois points en moins sur son permis et 125 euros d'amende. "L'année dernière, 2015, il y a eu près d'un million de points qui a été perdu à cause du téléphone à la main".

"Téléphoner avec un système main libre reste dangereux parce que notre cerveau a peu de capacité pour faire deux choses à la fois... même chez les femmes..."

Les gants bientôt obligatoires pour les conducteurs de deux-roues. Et le casques ?

"Il y a une disposition qui sera votée dans la loi "Justice XXIe siècle" qui permettra la constatation du non port du casque par la vidéo verbalisation ou par le contrôle radar. La loi va être votée, je pense, en octobre 2016".

"Les gants, c'est pas seulement pour protéger du froid, c'est d'abord pour protéger de la route. Quand vous tombez à 50 à l'heure, la route c'est une râpe à fromage et les effets que ça fait sont absolument terrifiants".  L'amende pour non port de gants sera de 45 euros.

Les salariés en infraction routière ne pourront plus être protégés par leur entreprise

"Les employeurs ont d'ores et déjà ce devoir sauf qu'ils ne le font pas. Cette mesure devrait entrer en vigueur en janvier 2017 je pense".

Regardez l'interview d'Emmanuel Barbe, délégué à la Sécurité routière :

Partager sur :